/news/consumer
Navigation

Le Royalmount est accepté

La Ville de Mont-Royal donne le feu vert à la réalisation du controversé quartier

Le Royalmount est accepté
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le projet de méga centre commercial à Mont-Royal au carrefour des autoroutes 15 et 40 a franchi une étape importante lundi soir avec l’adoption de modifications aux règlements de zonage. Avec ce vote, la Ville donne le feu vert au Quartier Royalmount.

Six conseillers sur sept ont voté pour les modifications aux règlements qui s’inscrivent dans la foulée du plan particulier d’urbanisme (PPU) pour le Quartier Royalmount, adopté en juin dernier, et mis en vigueur en juillet.

«C’est une excellente nouvelle pour Mont-Royal, pour Montréal et toute l’île de Montréal!» a dit en entrevue mardi le maire de la Ville de Mont-Royal, Philippe Roy. Ce dernier affirme que 50 % des revenus en taxes iront à la métropole.

«Il s’agit d’un projet de 1,6 milliard $, de l’argent provenant entièrement du privé. C’est le plus gros projet qu’on a vu sur l’île de Montréal depuis longtemps!» a ajouté M. Roy.

Selon M. Roy, le promoteur Carbonleo avait besoin de ce feu vert pour faire avancer son projet commercial de 4 millions de pieds carrés. Désormais, il pourra plus facilement trouver des partenaires. Et dès maintenant, il peut procéder à la préparation des terrains et à la décontamination, s’il y a lieu, a dit le maire.

«En ce qui concerne la construction, il devra respecter les balises de notre PPU et faire approuver les plans et obtenir les permis au fur et à mesure», a expliqué M. Roy.

Mont-Royal affirme que son plan correspond au schéma d’aménagement de l’agglomération de Montréal et qu’ainsi, Montréal ne pourra pas s’opposer à la réalisation du projet. Le maire de Mont-Royal affirme toutefois qu’il veut travailler main dans la main avec ses voisins, particulièrement avec les élus de l’arrondissement de Notre-Dame-de-Grâce-Côte-des-Neiges — qui est limitrophe au projet — qui sont préoccupés par la question de la circulation automobile.

«Le promoteur construira une passerelle piétonne qui enjambe l’autoroute Décarie à partir de la station De la Savane. C’était très important pour nous!», a dit M. Roy.

Le nouveau projet, qui s’étendra sur 15 % du parc industriel de Mont-Royal devrait ouvrir ses portes en 2021. Le promoteur prévoit construire un centre aquatique et un cinéparc extérieur, une salle de théâtre, des hôtels ainsi que plusieurs magasins et restaurants. Les automobilistes auront accès à 8000 places intérieures de stationnement.

Le chef intérimaire de Projet Montréal, Luc Ferrandez, un fervent opposant au Quartier Royalmount, croit que ce projet sera néfaste pour les petits commerces et a demandé au début de septembre au maire de Montréal, Denis Coderre, de convaincre les élus de Mont-Royal de stopper la construction du méga centre.

Le Quartier Royalmount s'étendra sur une plus petite superficie que le Quartier Dix30 à Brossard – également l’œuvre de Carbonleo –, mais sera plus bâti en hauteur.

Selon une étude réalisée pour l’entreprise, le projet n’ajouterait que 5 % d’automobiles à la circulation sur les autoroutes 15 et 40.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.