/entertainment/celebrities
Navigation

Emporté par le cancer des os

Coup d'oeil sur cet article

Hugo St-Cyr, l’interprète de Michel Couillard dans la populaire série Watatatow, est mort jeudi. Le comédien de 36 ans et père de deux fillettes a perdu le combat contre le cancer des os qu’il menait depuis deux ans.

La nouvelle a été annoncée sur Facebook jeudi après-midi par Lisette Massy, la mère du comédien.

«Incroyablement, après avoir tant souffert durant plus de deux ans, c’est sans douleur et paisiblement qu’Hugo a quitté son corps pour devenir l’Ange qui veille maintenant sur nous: sa famille et ses amis proches. Il a mené son combat sans jamais baisser les bras et, surtout, sans perdre son humour», a-t-elle témoigné.

Jointe par téléphone, la comédienne Isabelle Guérard, ancienne conjointe d’Hugo St-Cyr et mère de ses deux fillettes, a exprimé le désir de faire son deuil dans l’intimité.

Un passionné de musique

Dès l’annonce de son décès, plusieurs proches d’Hugo St-Cyr ont tenu à souligner sa passion pour la musique.

En effet, le comédien s’était éloigné des écrans de télévision il y a quelques années en fondant son ensemble de jazz, le Hugo St-Cyr sextet, au sein duquel il était batteur.

«C’est toujours sans demi-mesure et avec beaucoup d’intensité qu’il s’est accompli. Il a su, durant sa courte vie, toucher celle de milliers de gens. Il n’en demeure pas moins que la musique a été, sans contredit, sa plus grande passion, et les baguettes ses meilleures alliées», a souligné sa mère dans le touchant message qu’elle a partagé sur les réseaux sociaux.

C’est d’ailleurs de cette passion qu’est née son amitié avec le chanteur Rick Hughes. Les deux hommes ont fait connaissance sur le plateau de l’émission La Fureur, il y a de nombreuses années, alors qu’Hugo St-Cyr était invité, et Rick Hughes choriste.

«Dans le milieu artistique, certaines personnes se prennent tellement au sérieux. Mais pas Hugo. Il était tellement humain», se souvient Rick Hughes lorsque joint par Le Journal.

«Hugo était un musicien extraordinaire et un cœur sur deux pattes», se rappelle quant à elle la comédienne Élyse Aussant, encore sous le choc. Les deux comédiens se sont côtoyés durant 11 années sur le plateau de Watatatow.

En retrait depuis deux ans

L’annonce de la maladie d’Hugo St-Cyr a été faite il y a exactement un an, le 25 septembre 2014, dans les pages du magazine Échos Vedettes. Le comédien avait alors partagé sur sa page Facebook des photos de lui, le crâne chauve à cause des séances de chimiothérapie, sans toutefois les accompagner de commentaires.

Sa dernière apparition publique remontait à décembre 2013. Une réunion d’anciens comédiens de Watatatow avait été organisée au Lion d’Or pour souligner la rediffusion de l’émission à l’antenne de la chaîne spécialisée Prise 2.

À l’époque, son cancer n’avait pas encore été diagnostiqué, mais des problèmes de genoux le forçaient à utiliser une canne pour se déplacer.

Hugo St-Cyr laisse bien évidemment famille et amis dans le deuil, mais également toute une génération pour qui la série Watatatow tenait du sacré.

 

Ce qu’ils ont dit

«Je suis sous le choc. Je suis complètement bouleversée. J'étais totalement amoureuse de lui à 14 ans. Mes sympathies à sa famille.» – Véronique Bannon (Martine Frigon dans Watatatow)

«Hugo était le pilier de l’émission, le personnage qui a été là du début à la fin. Tous les petits gars voulaient lui ressembler et toutes les filles voulaient l’avoir comme chum.» – Katherine-Lune Rollet (Sophie Bonin-Jutras dans Watatatow)

«Quand j’ai connu Hugo, il n’avait que 12 ans, mais il portait toute la série sur ses épaules. Déjà là, il était très responsable, il travaillait très fort.» – Fabien Dupuis (Éric Chicoine dans Watatatow)

«Malgré le fait qu’on savait qu’il était très malade, c’est un choc d’apprendre son décès. Il était le bébé de notre gang, un être inoubliable.» – Élyse Aussant (Émilie Laurin dans Watatatow)

«J’ai appris la nouvelle sur les réseaux sociaux. C’est très triste de voir qu’on peut quitter le monde aussi vite, surtout en laissant derrière de jeunes enfants.» – Sébastien Delorme (Yannick Dubuc dans Watatatow)

«Il était authentique, sans compromis. C’était une personne vraiment généreuse, qui aimait les gens, qui aimait la vie. C’était quelqu’un d’agréable, de très charismatique. En toutes circonstances, c’était une personne fidèle à elle-même.» – Karine Pelletier (Stéphanie Couillard dans Watatatow) 

«Dans le milieu artistique, certaines personnes se prennent tellement au sérieux. Mais pas Hugo. Il était tellement humain. On était de bons amis qui partageaient deux passions communes: la musique et les voitures. Il était un très bon comédien, mais également un excellent drummer.» – Rick Hughes

«Je suis très attristée, Hugo était une belle personne, très passionnée, très sensible et avec un grand coeur. Je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Je me souviendrai toujours de lui, il était le plus heureux avec sa voiture ou sa batterie.» – Anik Vermette (Renaude Lemay, dans Ent'Cadieux)

«On se connaissait depuis 1995. Hugo était comédien, mais il trippait aussi sur la musique. On jammait souvent ensemble. L'été passé, quand j'ai su qu'il était malade, je lui faisais des "pep talks" pour lui remonter le moral, car j'avais moi-même survécu au cancer neuf ans plus tôt. C'est triste de partir à cet âge-là. J'ai le coeur déchiré en ce moment. On perd quelqu'un qui aimait la vie, qui mordait dans ses passions.» – Richard Petit