/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien s'associe aux... Canadiennes

SPO-CANADIENNES DE MONTREAL
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean Présentation du nouvel uniforme lors de la conférence de presse annonçant que les Stars de Montréal deviennent les Canadiennes de Montréal. Sur cette photo: Marc Bergevin, Caroline Ouellette, Marie-Philip Poulin, Brenda Andress, Kevin Gilmore et les joueuses des Canadiennes de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Membres originales de la Ligue canadienne de hockey féminin, les Stars de Montréal sont devenues, jeudi, les Canadiennes.

Cette annonce a été faite dans le ­cadre d’un partenariat entre le ­Canadien de Montréal et la LCHF.

«Nous allons nous impliquer financièrement auprès de l’équipe, nous allons les inviter à participer à nos activités promotionnelles et communautaires comme la pratique ­Provigo, les camps pour les jeunes et le programme Bleu-Blanc-Bouge», a expliqué Kevin Gilmore, vice-président exécutif et chef de l’exploitation du Canadien.

Ce dernier a ajouté que le Canadien ne sera pas propriétaire de la formation féminine. Quant aux installations sportives, Gilmore a ouvert la porte à un possible partage de celles qui ­verront le jour bientôt à Laval.

Clin d’œil aux pionnières

Nouveau nom, mais également nouveau logo. Tout comme leurs grands frères, les Canadiennes porteront les couleurs bleu blanc et rouge.

Le logo, un «C» arrondi serti d’une étoile stylisée en mémoire de l’ancien nom de l’équipe, reflète l’association directe entre les deux organisations.

Caroline Ouellette et ­Marie-Philip Poulin ­portent fièrement leur nouveau chandail.
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Caroline Ouellette et ­Marie-Philip Poulin ­portent fièrement leur nouveau chandail.

«Les Canadiennes, c’est un clin d’œil aux pionnières. Dans les années 1930, une équipe de hockey féminine ­francophone portait ce nom», a ­expliqué Gilmore.

Modèles à suivre

Le Canadien devient la troisième équipe de la LNH à signer pareil partenariat, après les Flames ­(Inferno) de Calgary et les Maple Leafs (Fury) de Toronto.

«Lorsque j’étais jeune, je rêvais d’être Mats Naslund et de jouer pour le ­Canadien. Aujourd’hui, j’ai l’impression de réaliser ce rêve», a déclaré Caroline Ouellette en revêtant son nouveau chandail.

En s’associant aux Canadiennes et à la LCHF, le CH souhaite inciter les jeunes filles à pratiquer le hockey en leur donnant des modèles à suivre.