/news/politics
Navigation

«Je vais continuer de me battre» - François Legault

«Je vais continuer de me battre» - François Legault

Coup d'oeil sur cet article

Même si les temps sont difficiles à la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault n’a pas l’intention de baisser les bras.

Même si les temps sont difficiles à la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault n’a pas l’intention de baisser les bras.

«Dure semaine! Mais je vais continuer de me battre pour sortir le Québec de son déclin tranquille et du statu quo libéral!», a écrit le chef caquiste, vendredi, sur son fil Twitter.

L'ex-présidente passe chez les libéraux

Rappelons que l’ancienne présidente de la CAQ, Dominique Anglade, a annoncé, jeudi, qu’elle porterait les couleurs libérales lors des prochaines élections partielles dans Saint-Henri-Sainte-Anne, la circonscription laissée vacante par la députée Marguerite Blais le mois dernier.

M. Legault accuse son ancienne collaboratrice de vouloir se magasiner un poste de ministre, ce qu’elle réfute complètement.

La transfuge Dominique Anglad affirme que ce sont plutôt les positions identitaires défendues par la CAQ qui ont motivé son choix. Elle considère que le Parti libéral du Québec (PLQ) fait preuve d’une plus grande «ouverture sur le monde» et à la «diversité».

Trois députés en moins

Ce n'est pas la première tempête à laquelle doit faire face François Legault cette année. Depuis le dernier scrutin provincial, en avril 2014, les députés Christian Dubé, Gérard Deltell et Sylvie Roy, trois grosses pointures de la CAQ, ont en effet quitté la formation politique.

Par ailleurs, le départ de Mme Roy, qui siège maintenant comme indépendante à l'Assemblée nationale, s'est fait dans la controverse. Le chef caquiste soutient que la députée d’Arthabaska avait des «problèmes de comportement» et que d’autres députés de son parti lui avaient demandé d’agir.