/entertainment/movies
Navigation

L'achalandage en hausse en 2015 au Festival de cinéma de la ville de Québec

Durant la dernière quinzaine, le festival a vu défiler sur son long tapis rouge les vedettes des films québécois Paul à Québec (photo), Ville-Marie et Guibord s'en va-t-en guerre.
Photo Le Journal de Québec, Jean-François Desgagnés Durant la dernière quinzaine, le festival a vu défiler sur son long tapis rouge les vedettes des films québécois Paul à Québec (photo), Ville-Marie et Guibord s'en va-t-en guerre.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré la belle température et l'absence de Monica Bellucci, le Festival de cinéma de la Ville de Québec conclut sa cinquième édition avec une hausse notable de son achalandage.

À sa première année à la barre du FCVQ, le directeur général Ian Gailer estime qu'entre 25 000 et 30 000 festivaliers ont assisté aux projections dans les différentes salles, entre le 16 et le 27 septembre. Une hausse de 9 ou 10 % qui sera confirmée lorsque toutes les données auront été compilées.

«Le buzz a embarqué. Nous avons eu moins de monde le jour, à cause du beau temps, mais il y en avait plus lors des projections de soir», se réjouit M. Gailer.

Durant la dernière quinzaine, le festival a vu défiler sur son long tapis rouge les vedettes des films québécois Paul à Québec, Ville-Marie et Guibord s'en va-t-en guerre. Des centaines de cinéphiles ont aussi assisté aux projections en plein air, à place D'Youville, de la trilogie Retour vers le futur.

«Et nous sommes venus à un cheveu et demi d'avoir Monica Bellucci», ajoute Ian Gailer, à propos de la vedette du film Ville-Marie.

En version raccourcie

Parmi les points à améliorer, le directeur général du FCVQ soumet, à chaud, qu'il y aurait lieu de raccourcir la durée de l'événement d'une journée. Il parle aussi du choix des films en compétition.

«Nous avions un mélange de films qu'on veut et qu'on peut avoir. Éventuellement, j'aimerais avoir juste des films qu'on veut», dit-il, tout en précisant que le FCVQ devra continuer d'asseoir sa crédibilité pour en arriver là.

Les gagnants du FCVQ 2015

- Grand Prix de la compétition officielle – long métrage :

Necktie Youth de Sibs Shongwe-La Me

- Grand prix de la compétition officielle – court métrage :

Moulures de Guillaume Monette

- La Bourse à la création des cinéastes de Québec présentée par Spirafilm :

La Bagatelle de Franie-Éléonore Bernier, Anne-Marie Bouchard et Julie Pelletier

- Prix du meilleur premier long métrage (Jury cinéphile) :

La Démolition familiale de Patrick Damien

- Prix du jury collégial :

Necktie Youth de Sibs Shongwe-La Mer

- Prix du public – long métrage canadien/québécois :

Paul à Québec de François Bouvier

- Prix du public – court métrage présenté par MaTV :

La Divine Stratégie de Martin Forget et Éliot Laprise

- Prix du public – long métrage :

La Démolition familiale de Patrick Damien