/misc
Navigation

Déception

Coup d'oeil sur cet article

Je n’ai pas obtenu le résultat espéré lors du tournoi du circuit Symetra la fin de semaine ­dernière.

Je n’ai pas obtenu le résultat espéré lors du tournoi du circuit Symetra la fin de semaine ­dernière.

Ce n’était vraiment pas facile. À titre d’exemple, lors de la première ronde, au 14e trou, un par 5, environ le tiers des joueuses ont fait neuf coups ou plus. Je n’avais jamais vu ça.

Le point positif a cependant été le nombre d’oiselets que j’ai réussis, 15. Je suis la seule joueuse qui en a fait autant. C’est le genre de terrain qui te récompense si tu frappes un bon coup, mais dès que tu n’atteins pas le vert, c’est très facile de faire des doubles ou triples bogueys.

Malheureusement, j’ai manqué trop de verts et fait beaucoup trop de coups roulés.

Terminer en force

J’ai maintenant une semaine de congé avant les deux derniers tournois de la saison en Floride. Je suis très excitée d’avoir une semaine pour travailler sur certains aspects de mon jeu et quelques petits points techniques de mon élan.

Après avoir analysé les statistiques des quatre dernières semaines, il faut vraiment que j’améliore mes coups roulés ainsi que mes approches autour des verts.

J’ai un plan d’attaque bien précis que j’ai préparé pour être le plus en forme possible pour les deux derniers ­tournois.

Cette semaine, je vais aller jouer sur le parcours à Longwood, où se déroulera le prochain tournoi, pour prendre de l’avance puisque c’est une nouvelle compétition. Je n’ai encore jamais joué sur ce terrain.

Je suis demeurée au 14e rang chez les boursières, à ­environ 8000 $ de la 10e position.

Avec deux tournois à faire d’ici à la fin de la saison, atteindre le top 10 est encore à ma portée. C’est certain que j’y pense, mais en même temps, tout ce que je peux contrôler présentement est ma propre préparation.

Ça fait bizarre d’être de retour en Floride après cinq mois sur la route. Ç’a passé tellement vite.

Mauvaise nouvelle

Dimanche dernier après ma ronde, j’ai reçu un message de mon père qui m’annonçait une très mauvaise nouvelle. Mon oncle Serge Mongeon est décédé à la suite d’un ­accident dans le bois; un arbre lui est tombé dessus.

J’étais sous le choc et très triste d’apprendre cette nouvelle. J’aimais beaucoup mon oncle, il était un bon partisan et aimait beaucoup le golf. Il était venu me voir jouer à Boston il y a environ un mois.

J’aimerais partager mes plus profondes condoléances avec ma tante ainsi que toute ma famille.

Ça met beaucoup de choses en perspective pour moi. Dans le passé, je me trouvais malchanceuse sur le ­terrain. Maintenant, plus jamais je ne penserai à cela.

La vie est beaucoup trop courte pour s’en faire avec des mauvais bonds ou des coups manqués. Je fais ce que j’aime le plus au monde et je suis très chanceuse d’être ici.

Tu vas beaucoup me manquer mon oncle.

-Propos recueillis par Alexandre Parent

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.