/news/society
Navigation

Des musulmans «tannés» et inquiets

Plusieurs femmes craindraient pour leur sécurité

burqa - niqab - musulmane
Photo REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois de confession musulmane sont «tannés» du débat politique entourant le port du niqab et craignent pour leur sécurité, dénonce un leader d'opinion dans la communauté.

«On est tannés que des choses aussi marginales que le port du niqab soient instrumentalisées pour obtenir des gains politiques. Il y a clairement un malaise au Canada par rapport à une minorité religieuse», déplore Haroun Bouazzi.

Le porte-parole de l’Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec (AMAL) n’en peut plus du débat qui «traîne» depuis deux semaines entourant le port du niqab et se dit même «très inquiet» pour la sécurité des femmes musulmanes.

Haine grandissante

Jeudi, Le Journal rapportait que deux adolescents auraient fait chuter une femme enceinte en lui arrachant son hijab à Anjou mardi, dans ce qui pourrait s’apparenter à un acte islamophobe selon le mari de la victime.

Selon M. Bouazzi, plusieurs autres femmes ont été insultées et agressées au cours des dernières années au Québec, en raison du port du voile.

«Nous avons déjà vu des victimes, mais là, l’intensité est grande. Il y a un réel problème dans notre société de haine envers les musulmans et ça prend de l’ampleur», dit-il.

Jeudi, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une motion visant à condamner l’islamophobie.

Terreau fertile

Même s’il ne croit pas que les Québécois soient particulièrement racistes, Haroun Bouazzi affirme qu’il existe un contexte particulier dans la Belle Province.

«Le peuple québécois s’est défini par opposition au reste du Canada par deux choses: la langue et la religion. Il y a un terreau fertile pour qu’il y ait des problèmes avec les minorités religieuses.»

 

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.