/misc
Navigation

Le mentorat entrepreneurial rallie le Québec et la France

Le mentorat entrepreneurial rallie le Québec et la France
Crédits photo : Consulat général de France à Québec

Coup d'oeil sur cet article

Nous étions plusieurs hier soir à avoir accepté l'invitation du Consul général de France à Québec à participer à une réception qui avait pour objectif de souligner le 16e rendez-vous annuel du mentorat pour entrepreneurs. L'occasion était belle de saluer le travail de plusieurs organisations françaises et québécoises qui oeuvrent dans le développement de certaines initiatives entrepreneuriales qui continuent de développer les solidarités francophones entre le Québec et la France.

À commencer par ces huit entrepreneurs de la première cohorte d’IME Québec, «un programme exclusif en Amérique du Nord destiné aux entrepreneurs à fort potentiel de croissance».

La délégation de la France composée entre autres des entrepreneurs du Moovjee (un mouvement pour les jeunes étudiants et entrepreneurs) ont ainsi pris le temps de rencontrer des gens d'ici qui étaient des cohortes précédentes de jeunes mentorés du Réseau M ayant fait des missions en France avec la Fondation de l’entrepreneurship.

Le partage d'expertises et de façons de faire était au centre des discussions.

Parmi les retombées concrètes pour ces entrepreneurs, on parle de ventes, de partenariats, d'ouverture de points de distribution et de développement de réseaux stratégiques pour tous ceux qui ont participé au programme.

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) et son président et chef de la direction Alain Aubut est au coeur de cette tendance à privilégier le mentorat entrepreneurial dont l'Institut français a été créé en 2007 par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris. Certains des représentants étaient d'ailleurs sur place à Québec hier. L'engagement de Alain Aubut dans la mise sur pied de réseaux de mentors remonte au temps où il était à la tête de la Fondation de l’entrepreneurship.

Dominique Restino et Bénédicte Sanson sont les responsables français du mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs (Moovjee) qui accompagnaient la délégation de France. Ils étaient très fiers de leur mission en sol québécois qui se termine dimanche. Plus tôt cette semaine, le groupe avait visité l'Incubateur-accélérateur de Québec (Le Camp) et de nombreux autres endroits au Québec pour se familiariser avec certaines des initiatives prises récemment de notre côté de l'Atlantique. La Fondation de l’entrepreneurship a récemment mis en ligne une plateforme pour favoriser le maintient des liens entre les communautés française et québécoises.

Dernièrement, la Fondation a aussi lancé l’appel de candidatures pour la 4e Mission France pour les entrepreneurs mentorés du Réseau M dont certains des représentants des trois premiers groupes étaient présents hier soir.

En plus d'agrandir le réseau de contacts international de chacun, ce genre de soirée permet d'échanger sur les caractéristiques propres de chacun des partenaires d'outre-mer. On ne fait pas des affaires de la même manière au Québec et en France, ce qui justifie le besoin de se rencontrer et de se raconter ses bons coups.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (partenaire majeur) et plusieurs autres organisations appuient l'IME.

Le Réseau M regroupe 1 900 mentors bénévoles dans les 17 régions du Québec, 3 800 entrepreneurs mentorés par année, et comprend aussi deux points de services au Canada (en Alberta et en Ontario), d'autres en France (à Paris et Avignon), et également au Luxembourg.