/sports
Navigation

Tricia Smith nommée présidente par intérim du COC

Tricia Smith nommée présidente par intérim du COC
Photo Agence QMI, Michel Desbiens

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le conseil d’administration du Comité olympique canadien (COC) a annoncé samedi soir que Tricia Smith, quadruple olympienne et déjà vice-présidente du Comité, a été nommée présidente par intérim de l’organisme, à la suite de la démission Marcel Aubut.

«De concert avec mon conseil, notre priorité consiste à mettre en place des changements pour assurer un environnement sécuritaire à nos athlètes, nos entraîneurs, notre personnel et nos bénévoles, a indiqué Mme Smith dans un communiqué. Je m’engage personnellement à améliorer la sécurité et le bien-être de notre famille.»

Mme Smith entre en fonction immédiatement à titre de présidente par intérim, selon Ricky Landry, porte-parole de l’organisation.

En plus d’être avocate et femme d’affaires, Mme Smith a remporté une médaille d’argent en aviron aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. Elle s’est également vue remettre sept médailles aux Championnats du monde, en plus d’avoir été sacrée championne aux Jeux du Commonwealth de 1986.

L’ancienne athlète olympique œuvre aussi à titre de vice-présidente de la Fédération internationale des sociétés d’aviron (FISA), en plus de siéger au conseil d’administration de la Cour internationale d’arbitrage du sport.

Elle a obtenu, en mars 2009, l’un des deux postes de vice-président du COC.

Tricia Smith succède donc à Aubut, qui avait été élu en mars 2009. Après avoir été éclaboussé par un scandale sexuel mercredi, l’avocat québécois a remis sa démission samedi matin, en affirmant avoir le sentiment du devoir accompli.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.