/news/politics
Navigation

Partenariat transpacifique: Harper affirme qu’il y a eu du progrès

Partenariat transpacifique: Harper affirme qu’il y a eu du progrès
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le premier ministre Stephen Harper a fait un court bilan, samedi, des négociations qui pourraient conduire à la ratification du Partenariat transpacifique, un important accord de libre-échange entre plusieurs pays des régions Asie et Pacifique.

Ces derniers jours, tous les partis d’opposition ont réclamé plus de transparence et des engagements fermes du gouvernement pour garantir que le système de gestion de l’offre ne soit pas sacrifié dans les pourparlers. Ils ont aussi demandé de connaître les termes d’une éventuelle entente, mais l’état des discussions demeure inconnu.

«Il y a eu du progrès, mais les négociations se poursuivent. Je veux vous assurer que nous conclurons seulement un accord qui sera dans les meilleurs intérêts du pays», a affirmé Stephen Harper samedi matin à Montréal, rappelant que «ce partenariat vise à créer le plus grand espace économique».

Le nombre de consommateurs potentiels est évalué à 800 millions «et nous continuerons de négocier avec cet objectif en tête», a ajouté le premier ministre.

Stephen Harper s’est par ailleurs engagé à rendre le contenu de l’entente public si l’accord est conclu avant le scrutin du 19 octobre

«S’il y a une entente, c’est la nature de rendre cette entente publique, mais la décision finale sera toujours avec le Parlement du Canada», qui devra la ratifier, a précisé M. Harper.