/entertainment/shows
Navigation

Entrez dans la danse

Entrez dans la danse
photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Du 7 au 13 octobre, le Black & Blue, festival incontournable du circuit gai, battra son plein à Montréal pour sa 25e édition. Un quart de siècle qui sera célébré en grand.

Alors que les festivaliers avaient l’habitude de se rendre au Palais des congrès pour la soirée de clôture du Black & Blue, les organisateurs ont jeté cette année leur dévolu sur l’amphithéâtre Pierre-Charbonneau, situé dans le Parc olympique.

«Nous voulions un peu de nouveauté. [L’amphithéâtre Pierre-Charbonneau] est un stade de lutte qui a été utilisé lors des Jeux olympiques de Montréal en 1976. C’est une salle très carrée, mais avec des gradins qui donnent sur une arène qui sera transformée en une grande piste de danse. Les plafonds sont très hauts, ce qui laisse beaucoup de possibilités pour les effets spéciaux», a expliqué Robert Vézina, cofondateur du festival.

Au cœur du festival

L’événement principal, qui se tiendra toute la nuit du dimanche 11 octobre de 22 h à 10 h, proposera deux salles dans lesquelles les festivaliers pourront se défouler. En plus de la salle principale qui proposera de la musique électronique dans l’air du temps, une salle «Montréal» s’adressera aux nostalgiques avec ses vieux classiques de la musique «house».

Nombreux DJ

Des DJ de renommée internationale tels que Morabito et Wally Lopez seront présents.

Le Black & Blue c’est également plusieurs journées de festivités à travers la ville. Le Bal en cuir, la soirée Bears & Friends et le Recovery Party sont des événements qui ponctueront le festival. Depuis sa création, les profits du Black & Blue sont remis à des organismes prodiguant de l’aide directe aux personnes atteintes du VIH ainsi qu’à des groupes gais et lesbiens communautaires.

 

Brèves

5 DJ à ne pas rater

Paolo Rocco et Jay London (Montréal)

Les amateurs de deep house seront comblés avec la venue de ces deux DJ montréalais passionnés au Black & Blue. Bien connus dans le milieu de la musique électronique dans la métropole, ils ont également enflammé les pistes de danse de nombreux pays.

  • Genre : house, deep house, techno

 

Mark Anthony (Montréal)

Après quatre ans d’absence, le DJ montréalais sera de retour aux platines du Black & Blue lors de la soirée de clôture du 11 octobre. Véritable institution du festival, il sera le dernier aux platines de 7 à 10 h le matin.
  • Style : house

Wally Lopez (Espagne)

Ibiza, Tel-Aviv, Paris... Le DJ espagnol connaît bien le monde de la fête. Ses remix des titres Just A Little More Love (2003) et Money (2004) du grand David Guetta lui ont valu une certaine reconnaissance dans le milieu de la musique électronique. 
  • Genre : house, techno, techno house
 

Morabito (New York)

Morabito (New York)
Susan Morabito déteste les conventions et c’est ce qui la démarque. L’Américaine, véritable légende vivante, roule sa bosse depuis la fin des années 1980 dans le milieu de la musique électronique. Elle a déjà posé ses platines à Tokyo, Sydney, Rio de Janeiro, Milan, Amsterdam...
  • Genre : tribal house, techno house

The Cube Guys (Italie)

DSC_9555.NEF
The Cube Guys, un projet des deux Italiens Roberto Intrallazzi and Luca Provera, raviront les mordus de Techno house. DJ et producteurs, les deux compères comptent à leur actif des remix d’artistes bien connus comme Anastacia, Sophie Ellis Bextor ou encore Bob Sinclar.
  • Genre : house, techno house