/news/health
Navigation

Greffe de cellules souches: «Aujourd'hui, j'ai 1 an» - Mai Duong

Greffe de cellules souches: «Aujourd'hui, j'ai 1 an» - Mai Duong
Photo Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Un an après avoir subi une greffe de cellules souches, la Montréalaise Mai Duong a publié un message sur sa page Facebook dans lequel elle remercie la mère qui a décidé de faire don du cordon ombilical de son bébé.

Un an après avoir subi une greffe de cellules souches, la Montréalaise Mai Duong rend hommage, dans un message publié sur sa page Facebook, à la mère qui a décidé de faire don du cordon ombilical de son bébé.

«Aujourd'hui, j'ai 1 an. Aujourd'hui jour pour jour, j'ai reçu ma greffe, les bébés cellules souches du cordon ombilical m'ont donné la vie, une seconde vie. Cette mère inconnue ne le saura jamais, mais son geste a eu un impact magistral sur ma vie. J'en suis infiniment reconnaissante.»

Aujourd'hui, j'ai 1 an. Aujourd'hui jour pour jour, j'ai reçu ma greffe, les bébés cellules souches du cordon ombilical...

Posted by Mai Duong on Friday, October 9, 2015

La mère d’origine vietnamienne profite également de l'occasion pour remercier l’équipe médicale de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. «Vous êtes des gens engagés, passionnés et vous ne baissez jamais les bras. Je vous vénère littéralement», écrit-elle.

En ce premier anniversaire, elle a également une pensée pour son entourage. «Quant à ma famille et mes amis, vous avez été plus que merveilleux. Un amour inconditionnel et sans précédent, vous m'avez aidée à garder ma tête hors de l'eau.»

Greffe de cellules souches extraites d'un cordon ombilical

Rappelons qu’en octobre 2014, Mai Duong a subi une greffe de cellules souches pour combattre la leucémie.

Dans les mois précédant sa greffe, elle avait bénéficié d’une importante couverture médiatique afin de trouver un donneur compatible et d’inciter les membres de la communauté vietnamienne à s'inscrire au registre de donneurs de cellules souches.

Faute de donneur de moelle osseuse compatible, les médecins de Mai Duong s’étaient finalement tournés vers la greffe de cellules souches issues d'un cordon ombilical.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.