/news/currentevents
Navigation

La Cour lui octroie 3000$

Une femme a été renversée par un chien à Desbiens

Céline Gagné a reçu, cette semaine, la décision de la cour qui ordonne aux propriétaires d’un dogue argentin de lui verser 3000 $.
Photo Jean Tremblay Céline Gagné a reçu, cette semaine, la décision de la cour qui ordonne aux propriétaires d’un dogue argentin de lui verser 3000 $.

Coup d'oeil sur cet article

Une femme de Desbiens a remporté son combat contre le propriétaire du chien qui l’a mordu et qui lui a fractionné le poignet droit, en mai dernier. La cour ordonne aux propriétaires du dogue argentin de lui verser 3000 $.

Céline Gagné se souviendra longtemps de la marche qu’elle a prise, le 17 mai dernier, dans les rues de Desbiens.

«Je me rendais chez ma sœur et un chien a foncé sur moi. J’ai voulu me protéger, mais il m’a jeté au sol. J’ai eu le poignet droit fracturé», explique la victime.

La dame de 66 ans vit maintenant avec des séquelles psychologiques permanentes.

«J’ai subi un choc nerveux. Pendant deux semaines, j’ai pleuré. Chaque fois que je rencontre un chien, l’image de la bouche ouverte du chien qui m’a attaqué me revient», avoue-t-elle.

Dans un jugement prononcé le 1er octobre, le juge ordonne aux propriétaires du chien de verser 3000 $ à la dame de 66 ans.

Ce n’est pas la première fois que Céline Gagné se fait attaquer par un chien.

«C’est la troisième fois que ça m’arrive. La dernière attaque, c’était le week-end dernier», raconte Mme Gagné.

Elle dénonce haut et fort «les nombreux propriétaires» qui n’attachent pas leur chien.

«Récemment, deux de mes petites nièces ont été mordues. On ne peut plus marcher dans les rues», commente-t-elle.

RÉGLEMENTATION

C’est un dogue argentin – qui n’est pas celui montré ci-haut – qui a attaqué Mme Gagné.
Photo Fotolia
C’est un dogue argentin – qui n’est pas celui montré ci-haut – qui a attaqué Mme Gagné.

Puisque les attaques se multiplient sur le territoire de Desbiens, les élus ont décidé, en début de semaine, d’imposer une réglementation plus stricte pour les propriétaires de chien.

Les chiens de race pitbull ou rottweiler sont désormais interdits. Des amendes de 250 $ sont prévues pour les propriétaires qui ne ramassent pas les besoins de leur animal, et une autre de 1000 $ pour un chien qui mord une personne.

Céline Gagné appuie sans réserve cette nouvelle réglementation: «À Desbiens, c’est épouvantable. On voit des chiens sans laisse partout. Il faut que ça cesse», affirme-t-elle.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.