/sports/hockey/canadien
Navigation

Coup d’envoi parfait

Coup d'oeil sur cet article

Comme l’an dernier, le Tricolore a remporté ses trois premières rencontres. À la différence que, cette fois, il n’a pas eu à jouer du hockey de rattrapage.

Que ce soit à Toronto, à Boston ou à Ottawa, la troupe de Michel Therrien a été en contrôle du début à la fin du match. D’ailleurs, elle n’a pas encore tiré de l’arrière au tableau indi­cateur cette saison.

Ce qu’il y a d’encourageant, c’est que tous les joueurs ont participé activement aux succès de l’équipe: que ce soit en noircissant la feuille de pointage, en muselant les meilleurs attaquants adverses ou en brillant devant le filet.

Des réponses rapides

On se demandait si la chimie observée en matchs préparatoires entre Lars Eller, Alex Galchenyuk et Alexander Semin se transporterait jusque dans le calendrier régulier. Jusqu’ici, la réponse est oui.

On se demandait également quel genre de début de saison connaîtrait Max Pacioretty, sur la touche pendant presque tout le camp d’entraînement. Même s’il joue avec un énorme bandage au genou gauche, le nouveau capitaine répond à l’appel.

Et que dire de P.K. Subban, qui a repris exactement là où il avait laissé la saison dernière? Sa vision du jeu est tout simplement incroyable.

Petit point négatif

Seule ombre au tableau, l’attaque massive anémique, qui n’a produit qu’un maigre but en 14 occasions. Jusqu’ici, cette lacune n’a pas été coûteuse. Cependant, contre des formations plus aguerries, cette inertie pourrait priver les Montréalais de précieux points au classement.

L’an dernier, la séquence de victoires du Tricolore s’était terminée par une humiliante défaite de 7 à 1 à Tampa. Espérons que, cette fois, le Canadien rentrera à Montréal (jeudi pour la visite des Rangers) dans de meilleures dispositions.