/news/politics
Navigation

Le coprésident de la campagne de Trudeau démissionne

Daniel Gagnier
© Les archives

Coup d'oeil sur cet article

Le coprésident de la campagne du chef libéral Justin Trudeau, Daniel Gagnier, a démissionné mercredi soir, éclaboussé par des allégations concernant TransCanada.

La Presse Canadienne révélait mercredi que M. Gagnier aurait écrit lundi aux responsables de TransCanada pour leur donner des conseils sur comment approcher le prochain gouvernement pour faciliter leurs projets comme celui du pipeline Énergie Est.

Questionné de toutes parts, le Parti libéral a envoyé un communiqué en fin de journée pour annoncer que M. Gagnier quittait son poste.

«À la suite des récents reportages, afin d’éviter toute distraction de la campagne électorale et d’assurer que Justin Trudeau soit élu premier ministre du Canada, j’ai pris la décision de prendre du recul par rapport à la campagne», a écrit ce dernier dans le communiqué.
 
«Je regrette que cette campagne soit affectée par des attaques négatives et personnelles. J’ai toujours agi dans les règles de l’art.  Dans l’intérêt supérieur du parti, j’ai décidé de prendre du recul.  Je continue d’appuyer Justin Trudeau et de souhaiter l’élection d’un gouvernement libéral le 19 octobre prochain.»

De son côté, le Parti libéral a indiqué que «M. Gagnier a pris sa décision dans l’intérêt supérieur du Parti et nous respectons cette décision. Il est regrettable que les Conservateurs aient choisi de faire de la politique négative et mesquine.  Les Canadiens méritent mieux.»

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.