/entertainment/tv
Navigation

Du web au livre... et au petit écran !

La websérie Fiston a inspiré un livre et une émission de télé

Fiston
Photo Capture d’écran Youtube Succès fulgurant sur le web, la série Fiston a dépassé le cap des 15 millions de visionnements.

Coup d'oeil sur cet article

Quand il a eu l’idée d’écrire des blagues d’un père à son fils, Jonathan Roberge n’aurait jamais pensé que, six ans plus tard, il aurait une websérie à succès, un livre et bientôt une émission de télévision. Bienvenue dans «l’empire Fiston»!

Véritable succès sur le web comme il s’en fait rarement au Québec, la série Fiston a franchi le cap des 15 millions de clics sur YouTube.

Même s’il assure ne pas s’être mis riche avec cela («j’ai quand même bien gagné ma vie»), son créateur Jonathan Roberge a néanmoins pu développer le projet encore plus loin, avec la sortie du livre Fiston, et la création de l’émission Papa, à TVA.

Fait cocasse, c’est d’abord une idée de livre que l’humoriste et comédien avait eue il y a six ans, alors qu’il venait d’accueillir son propre garçon, Xavier. «J’avais acheté quelques livres de paternité et ils parlaient aux pères comme s’ils étaient des attardés, dit-il. Je n’en revenais pas!»

Politically incorrect

Après avoir approché, en vain, deux ou trois maisons d’édition, il croyait que son concept n’allait jamais voir le jour. Jusqu’à ce que MSN/Microsoft le contacte. Les conseils pas très politically corrects qu’un père donne à son fils allaient ainsi être transposés en capsules web. On connaît la suite.

Avec le succès de la websérie Fiston, qui a remporté différents prix et distinctions, Jonathan Roberge est revenu à la charge avec son projet de livre. Pour le bouquin FistonLe testament de conseils, sorti cette semaine, l’humoriste a repris environ la moitié de ses 100 capsules web, en plus d’ajouter de nouveaux chapitres. «On s’est rendu compte qu’il y avait beaucoup de blagues visuelles, dit-il. Il a fallu tout réécrire au complet. Dans le livre, il y a environ 80 % du matériel qui n’est pas dans la série.»

Par ailleurs, question de grossir son «empire Fiston», Jonathan Roberge a planché sur la série Papa, qui est directement inspirée de Fiston et qui sera diffusée à TVA l’an prochain. «La série part du père monoparental qui se fait laisser, mais on suit la vie derrière les autres personnages», dit celui qui a écrit, joué, réalisé et coproduit Papa.


Le livre Fiston - Le testament de conseils, de Jonathan Roberge, est présentement sur le marché. Le spectacle Ma première fois sera de retour au Théâtre St-Denis les 23 et 23 octobre prochains. Pour les billets: theatrestdenis.com.