/sports/hockey
Navigation

Les Sags poursuivent sur leur lancée

Troisième victoire de suite grâce à un gain de 5 à 0

Gabryel Boudreau a compté le deuxième but des Saguenéens en première période en récupérant un retour de lancer de Nicolas Roy.
Photo roger gagnon Gabryel Boudreau a compté le deuxième but des Saguenéens en première période en récupérant un retour de lancer de Nicolas Roy.

Coup d'oeil sur cet article

Les choses se replacent de belle façon pour les  Saguenéens . Vendredi soir, les Chicoutimiens ont signé une troisième victoire de suite en blanchissant les Islanders de Charlottetown au compte de 5 à 0.

Opportunistes et efficaces à l’attaque, les hommes de Yanick Jean ont offert une convaincante performance devant les 1818 spectateurs présents au centre Georges-Vézina qui n’ont certainement pas demandé de remboursement.

Mis à part les premières minutes de jeu où ils ont été embouteillés dans leur territoire, les locaux ont été en parfait contrôle de la situation.

«Notre but en avantage numérique nous a donné énormément de momentum, a observé l’entraîneur Yanick Jean, en faisant référence au but de Jonathan Bourcier sur une savante passe de Nicolas Roy, au premier vingt. Le reste du match a été tout à notre avantage.»

L’avantage numérique fait le travail

L’avantage numérique a d’ailleurs été un ingrédient important dans la recette du succès des Saguenéens. Deux buts ont été inscrits avec l’avantage d’un homme, en plus d’être un catalyseur pour la formation chicoutimienne.

«On n’a pas été trop dans la dentelle et on a dirigé beaucoup de lancers vers le filet, a analysé Jean.

À deux occasions dans le match, on tirait de l’arrière dans les lancers et on a redécollé grâce à l’avantage numérique. C’est important de se donner du momentum en mettant des rondelles au filet et quand tu fais ça, la foule embarque et ça fait un effet boule de neige.»

En plus de Bourcier, qui a ajouté trois passes à sa fiche, Nicolas Roy a également marqué quand un joueur des Islanders se retrouvait au cachot. Gabryel Boudreau, Landon Schiller et Antoine Marcoux ont été les autres buteurs.

Julio Billia a récolté son premier jeu blanc de la saison, un cinquième en carrière, en bloquant 39 rondelles. Son vis-à-vis Mason McDonald en a eu plein les bras devant les 36 tirs des Sags.

«Je pense qu’on était une meilleure équipe, ce n’est pas seulement une question de gardiens, mais Billia a été très bon, a convenu Yanick Jean. Il a fait les arrêts opportuns.»

Rappelé des Élites, Jean-Simon Bélanger a été utilisé sur une base régulière. «Il a été bon avec la rondelle et c’est certain qu’il va avoir une autre chance de jouer avec nous», a émis Yanick Jean.

Zachary Lavigne (malade), Samuel Blier et Nicolas Desgroseilliers (blessés) ainsi que Julien Carignan (suspendu) n’ont pas joué pour les Sags, qui rendent visite à l’Océanic, demain, à Rimouski.