/sports/hockey
Navigation

Donald Brashear se tourne à nouveau vers la LNAH

Donald Brashear se tourne à nouveau vers la LNAH
Photo Agence QMI, Yves Charlebois

Coup d'oeil sur cet article

THETFORD MINES - L'Assurancia de Thetford Mines de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) a marqué un grand coup en recrutant l’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey Donald Brashear qui, malgré ses 43 ans, est toujours aussi solide que le roc.

L’ex-homme fort du Tricolore était de la formation contre les River Kings de Cornwall vendredi soir. Dans l'aréna, les spectateurs ne parlaient que de lui et de ses exploits passés, bons ou mauvais.

Le vice-président de l'équipe, Serge Cadorette, a mentionné que son recrutement se tramait depuis deux semaines grâce à un joueur de l'équipe, Alex Tremblay, qui est un ami de Donald.

«Notre entente avec lui, c'est qu'il joue au moins cinq parties avec nous en saison régulière, afin qu'il puisse participer aux éliminatoires comme l'exigent les règlements de la ligue.»

M. Cadorette ne s'en cache pas, la venue de ce joueur risque d'attirer les foules. Et déjà vendredi dernier, on comptait une centaine de spectateurs de plus que normalement, soit 1600 personnes.

Brashear a connu une belle carrière dans la Ligue nationale de hockey avec près de 1000 parties, et ce, durant 18 saisons dans six équipes différentes. Il a débuté dans la grande ligue en 1993-94 avec le Canadien de Montréal et a terminé sa participation professionnelle en 2009-2010 avec les Rangers de New York.

L'ailier gauche n'est pas reconnu comme un grand marqueur, lui qui a inscrit 85 buts dans le circuit Bettman. Par contre, Brashear a cumulé rien de moins que 2634 minutes de punition lors de son passage dans la LNH.

Un passionné

Aujourd'hui, le gaillard de 1,90 m et 103 kilos s'amuse à jouer au hockey quelques soirs par semaine avec des équipes amateurs de la région de Québec. «Ce que j'aime par-dessus tout, c'est d'être compétitif et je joue maintenant par plaisir», a-t-il raconté après la partie où son équipe l'a remporté difficilement 5-4 devant Cornwall.

Il a commencé à patiner à l'âge de huit ans et, à sa première année chez les juniors, plusieurs voyaient un grand espoir en lui. Son style de bagarreur au hockey, il laisse ça derrière lui. « Je ne joue plus cette ''game''-là ». Il a quand même écopé d'une punition de deux minutes vendredi pour avoir donné un coup de bâton.

Sa réputation le suit. Il faut dire que, lors du lock-out des joueurs de la LNH en 2004-2005, Brashear s'était retrouvé dans l'équipe du Radio X de Québec de la LNAH et plusieurs jeunes joueurs ont voulu le défier aux poings, ce qui a mal tourné pour ses adversaires.

L'instructeur survolté

Bobby Baril, l'instructeur de l'Assurancia, était des plus heureux de son nouveau poulain. «Tu l'as vu jouer tantôt, il a 43 ans et il n'avait vraiment pas l'air fou et apporte un leadership énorme à l'équipe. »

Baril, qui est un entraîneur intense, n'en revenait pas du premier match de sa recrue. «On en prendrait à tous les jours des gens comme lui qui cherchent à se dépasser.»

La prochaine partie locale à Thetford Mines aura lieu le 23 octobre contre les Prédateurs de Laval.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.