/lifestyle/health
Navigation

10 causes insoupçonnées des kilos en trop

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
illustrations fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Nombreuses sont les personnes qui désirent perdre du poids. Ce n’est pas chose facile lorsqu’on vit dans un environnement qualifié «d’obésogène». Si nos apports alimentaires et notre pratique d’activités physiques influencent assurément notre poids, il y a aussi des déterminants moins connus. Tour d’horizon de 10 facteurs qui favorisent la prise de poids!

1. La quantité de sommeil

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
illustrations fotolia

Lorsque notre corps a besoin d’énergie, il sécrète des hormones dites «orexigènes», c’est le signe qu’il faut faire le plein d’énergie. Au contraire, lorsque l’organisme est rassasié, il sécrète plutôt des hormones dites «anorexigènes». Il est alors temps de diminuer sa prise alimentaire. La ­privation de sommeil influe sur les hormones de la faim et de la satiété, nuisant du coup au contrôle alimentaire. Elle peut accroître les fringales pour des aliments sucrés. Dormir 7 à 9 heures par jour ­favorise le contrôle du poids.

2. Alcool et appétit: mauvais mélange

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
Photo Fotolia

Des études révèlent que ­l’alcool consom­mé avant ou pendant un repas stimule la prise alimentaire lors de ce même repas, en plus de fournir des calories supplémentaires. L’alcool pourrait nuire aux signaux de satiété et augmenter la sensation de plaisir associée au repas. Dans une récente étude, la consommation modérée d’alcool a augmenté de 11% la prise alimentaire subséquente, en plus d’augmenter le désir pour des aliments riches en gras.

3. La visibilité des friandises

La proximité ainsi que la visibilité des aliments ont un impact sur notre consommation. Par exemple, des études montrent que le fameux pot de bonbons bien en vue sur notre bureau nous pousse à en manger davantage. Si le pot est transparent, on en consomme plus que s’il est opaque. Le mieux? Laisser les grignotines (bonbons, chocolats, ­croustilles et compagnie) hors de notre champ de vision.

4. Un apport en calcium insuffisant

De faibles apports en calcium (moins de 600 mg par jour) ont été associés à un ­indice de masse corporelle plus élevé (IMC). Le Guide alimentaire canadien recom­mande de consommer de deux à trois portions de produits laitiers ou substituts quotidiennement. Ne négligez donc pas le lait, les boissons de soya enrichies, le fromage et le yogourt. Leur contenu riche en protéines peut également favoriser la satiété.

5. Connaître les quantités consommées

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
Photo Fotolia

Les gens consomment moins lorsqu’ils voient ce qu’ils ont déjà mangé. Par exemple, le fait de laisser les restes d’ailes de poulet sur la table inciterait à moins en manger. Le mot d’ordre est: ne débarrassez pas la table avant la fin du repas!

6. L’effort mental

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
illustrations fotolia

Il a été démontré qu’une activité exigeant un certain effort mental conduit à une plus grande prise alimentaire lors d’un repas suivant cette activité. Une étude révèle que les étudiantes s’étant vues attribuer une tâche exigeant un effort mental ont consommé en moyenne 229 calories de plus que celles qui n’avaient qu’à se reposer, et ce, sans augmentation de la dépense énergétique.

7. L’heure des repas

Manger plus tôt, dormir plus et même prêter ­attention à la couleur de son assiette font partie de trucs simples qui pourraient aider à ­surveiller son poids.
illustrations fotolia
Manger plus tôt, dormir plus et même prêter ­attention à la couleur de son assiette font partie de trucs simples qui pourraient aider à ­surveiller son poids.

Des études mettent en lumière le fait que les personnes obèses ont tendance à ­manger plus tard dans la journée. Le fait de manger davantage le matin favoriserait des apports quotidiens totaux moindres. Plus on a tendance à manger en soirée, plus grande est la consommation totale d’énergie au quotidien. Une raison de plus pour prendre un bon déjeuner le matin!

8. L’environnement social

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
illustrations fotolia

Plusieurs le confirmeront, les repas pris entre amis favorisent la consommation abusive. Mais à quel point? La présence d’amis peut faire grimper les apports caloriques de 40% à 70%! La durée plus longue des repas entre amis et le plaisir qu’ils procurent contribuent à hausser le nombre de calories consommées. Notons aussi que ces repas ont tendance à être plus copieux et que l’alcool est souvent au rendez-vous. Pas question, bien sûr, de se priver des occasions sociales, mais bien d’être plus conscient de ce qu’on ingère lors de ces événements.

9. Le contraste des couleurs

10 causes insoupçonnées des kilos en trop
illustrations fotolia

La couleur de l’assiette et des aliments influence aussi les ­apports alimentaires. Il a été démontré qu’un faible contraste entre la couleur de son assiette et des aliments peut mener à la ­surconsommation. Par exemple, une étude montre que nous avons tendance à nous servir une plus grande portion de pâtes aux tomates si notre plat est de couleur rouge. Dans ce cas, l’assiette blanche serait à privilégier.

10. La diversité des couleurs

Nous avons tous notre petit «péché ­mignon». Pour certains, ce sont les bonbons! Sachez que le nombre de couleurs différentes dans un même sachet de friandises peut avoir un impact sur notre consommation. Une étude sur les bonbons M&M montre que les gens en consomment davantage s’il y a 10 couleurs plutôt que 7. Nous aurions donc avantage à nous gâter en achetant des petites gourmandises aux couleurs moins diversifiées.