/finance/news
Navigation

Pourquoi votre maison ne se vend pas ? Une raison inusitée !

cats&dogs
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Selon une étude réalisée pour l’Association des médecins vétérinaires du Québec, actuellement 32% des foyers possèdent un chat et 24% possèdent un chien. Donc, plus d’une maison sur deux possède un petit animal de compagnie, et ce, sans compter les tortues, lézards, lapins, cochons d’Inde, souris, oiseaux, poissons, hamsters, furets, rats, et j’en passe.

Un total de 2,5 millions de chats et de chiens résident dans les familles québécoises. Cela peut devenir un problème quand vient le temps de revendre la maison. Ne parlons pas seulement des odeurs nauséabondes, mais aussi des dommages causés: plancher endommagé, bois grugé, portes avec égratignures, etc. Sans compter que votre gros toutou s’est creusé des galeries dans la cour arrière, que les poils de vos animaux adhèrent partout; les canins jappent et veulent presque «manger» les acheteurs éventuels lors de la visite de votre maison.

La première impression

Vous êtes d’accord avec moi, ce n’est pas la meilleure situation pour vendre votre maison à un prix raisonnable. La première impression, lorsqu’on entre dans une maison en vente, est capitale. Malgré un effort en home staging, l’odeur et l’allergie des visiteurs aux animaux vont en rebuter plusieurs.

L’an dernier, avec un groupe d’étudiants, je suis allé visiter une maison de 2005 présentant beaucoup de potentiel sur le papier; seules quelques petites réparations extérieures étaient requises. Une fois entrés dans la maison, l’odeur d’urine de chat nous a asphyxiés; plusieurs étudiants sont restés dehors. Il fallait également contourner les excréments sur le plancher.

Urine de chat

L’odeur d’urine féline est extrêmement difficile à éliminer. Il faut souvent arracher tous les couvre-planchers et, dans ce cas précis, la solution était de refaire les planchers des trois étages, même si la maison était récente. Il ne faut pas seulement enlever le revêtement du plancher, mais aussi le contreplaqué. Si le béton est touché au sous-sol, il faut souvent casser la surface du béton et le refaire. Plusieurs essaient les ionisateurs installés à la suite d’un incendie, malheureusement cela ne fonctionne que rarement. L’odeur est trop imprégnée dans les matériaux.

Dites-vous bien que pour chaque dollar investi pour rénover votre maison, les acheteurs vont exiger une réduction de 2-3 $. Si vous en avez la possibilité, faites-les exécuter avant de mettre la maison en vente.

Une maison malodorante produit une impression de négligence. Les visiteurs croiront que si vous ne soignez pas l’apparence de votre maison avant la visite, il y a de fortes chances qu’il y ait bien d’autres choses cachées ou négligées!

  • Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formation et de coaching pour investisseurs en immobilier – Immofacile.ca – peut percevoir des honoraires liés à la formation et aux soirées de conférences mensuelles.

Conseils

  • Lors d’une visite, assurez-vous que la maison soit propre, que les litières soient vidées.
  • Ne gardez pas votre chien à l’intérieur de la maison lors d’une visite; plusieurs personnes les craignent. Confiez-le au voisin et l’enfermer dans une pièce et l’entendre japper n’est pas une option.
  • Si vous avez des dommages à la maison causés par vos animaux, faites-les réparer avant la mise en vente. 
  • Vous devez trouver une solution si vous avez une odeur nauséabonde dans la maison, même si c’est seulement dans la pièce où se trouve la litière.
  • Demandez à un ami de visiter la maison pour savoir s’il peut détecter l’odeur animale.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.