/finance
Navigation

Jusqu’à 3850 $ par famille de la classe moyenne

Les libéraux ont promis certaines mesures aux citoyens

Justin Trudeau avait promis qu’une fois élu, les baisses d’impôts constitueront son tout premier projet de loi déposé à la Chambre des communes.
REUTERS Justin Trudeau avait promis qu’une fois élu, les baisses d’impôts constitueront son tout premier projet de loi déposé à la Chambre des communes.

Coup d'oeil sur cet article

L’arrivée des libéraux à Ottawa se traduira par des augmentations importantes de revenus dans les poches de la classe moyenne. Certaines familles pourraient même voir leur fardeau fiscal s’alléger de 3850 $.

«C’est une forme de redistribution de la richesse», a indiqué mardi l’économiste associé au CIRANO, Jean-Pierre Aubry.

Dès l’an prochain, les libéraux ont promis d’abolir les versements des chèques de la Prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE) mise sur pied par les conservateurs, tout comme le fractionnement du revenu pour conjoint.

Actuellement, pour un enfant de moins de 6 ans, la PUGE offre 1920 $ (imposables) par année aux parents contre 720 $ (imposables) pour un enfant âgé de 6 à 17 ans.

Nouveau programme

En retour, le fédéral va créer un nouveau programme plus généreux qui s’appellera dorénavant l’Allocation canadienne aux enfants (ACE).

Avec ce programme, une famille comptant deux enfants dont le revenu familial combiné s’élève à 90 000 $ pourra encaisser 2500 $ (non imposables) de plus que la PUGE actuelle.

Mais attention, plus le revenu combiné d’une famille est élevé, moins elle bénéficiera de l’allocation libérale pour enfants.

Par exemple, une famille avec deux enfants en bas âge et un revenu combiné de 180 000 $ n’aura droit qu’à une aide financière annuelle de 1925 $, soit moins de 1000 $ par enfant, indique le site web du Parti libéral.

Ce n’est pas tout. La classe moyenne va aussi bénéficier d’un coup de pouce du fédéral puisque le palier d’imposition des revenus variant entre 44 701 $ et 89 401 $ passera de 22 % à 20,5 %.

En clair, cette baisse du palier d’imposition se traduira par une baisse d’impôts nette de 670 $ par contribuable ou de 1350 $ par ménage de la classe moyenne.

Pour les contribuables mieux nantis, les nouvelles mesures fiscales libérales qui seront mises en place leur feront payer davantage d’impôts.

Un nouveau palier d’imposition de 33 % verra ainsi le jour pour les contribuables dont les revenus dépasseront les 200 000 $.

Avec cette mesure, les libéraux espèrent aller chercher plus de 2,8 milliards $ dans les poches de contribuables mieux nantis.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.