/entertainment/movies
Navigation

Chasse-Galerie laisse le champ libre à Star Wars

Chasse-Galerie laisse le champ libre à Star Wars
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau film Star Wars écrasera-t-il la concurrence dans les cinémas pendant le temps des fêtes? C’est ce que craignent plusieurs producteurs, dont ceux du film québécois Chasse-Galerie qui ont pris la décision de retarder la sortie du long métrage à la fin février afin de laisser passer la vague Star Wars.

Un des films québécois les plus attendus de cette fin d’année, Chasse-Galerie devait prendre l’affiche en plein milieu des vacances de Noël, le 23 décembre. Mais sa sortie vient d’être repoussée au 26 février 2016, a appris Le Journal.

Deux raisons expliquent ce choix des producteurs. D’abord, le film, qui bénéficiera de nombreux effets visuels, n’est pas encore tout à fait prêt. Puis, avec la sortie du nouveau Star Wars le 18 décembre, les producteurs de Chasse-Galerie craignaient que leur film ait du mal à tirer son épingle du jeu.

«Ce n’est pas un secret qu’à partir du 18 décembre, les propriétaires de cinémas vont réserver une grande partie de leurs écrans au nouveau Star Wars», indique le coproducteur de Chasse-Galerie, Christian Larouche (Louis Cyr, Le mirage).

«Dans un tel contexte, ce sera difficile pour n’importe quel autre film de se démarquer, qu’il soit québécois ou américain. On sait qu’avec Chasse-Galerie, on a un bon film entre les mains et on veut qu’il ait le plus de chances possible de rejoindre un bon public.»

Le producteur québécois ne sera pas le seul à laisser le champ libre à Star Wars à Noël. En jetant un coup d’œil sur le calendrier des sorties, on remarque qu’une autre superproduction hollywoodienne ne sortira pas le même jour que le nouvel épisode de la célèbre saga galactique.

Production complexe

Selon Christian Larouche, cette décision de repousser la sortie de Chasse-Galerie permettra au réalisateur Jean-Philippe Duval de continuer de travailler sur son film plus longtemps.

«C’est une bonne chose, dit le producteur. Il y a énormément d’effets spéciaux dans le film et on craignait récemment de ne pas pouvoir terminer le film dans les temps. On a même annulé la première du film qui devait avoir lieu au Festival du cinéma en Abitibi-Témiscamingue au début de novembre parce qu’on sentait que le film ne serait pas prêt à temps. En retardant la sortie, ça nous permet de prendre le temps de bien faire les choses.»

Scénarisé par Guillaume Vigneault (Tout est parfait) et Mario Bolduc (Le Dernier tunnel), le film s’inspire donc de la légende de la chasse-galerie qui raconte l’épopée d’un groupe de bûcherons qui font un pacte avec le diable pour pouvoir parcourir 400 km en canot dans les airs afin d’aller retrouver leurs proches la nuit du jour de l’An.

Caroline Dhavernas, François Papineau, Vincent-Guillaume Otis et Francis Ducharme font partie de la distribution.

«C’est sûr que l’histoire se déroule pendant la nuit du jour de l’An, mais pour moi, ce n’est pas un film qui est nécessairement associé au temps des fêtes, précise Christian Larouche. C’est d’abord et avant tout l’histoire d’une légende québécoise dont tout le monde a déjà entendu parler.»

Trois questions que soulève la bande annonce de Star Wars

Chasse-Galerie laisse le champ libre à Star Wars
Photo Courtoisie

Que devient Luke Skywalker?

L’absence du personnage de Luke Skywalker (Mark Hamill), autant dans la bande-annonce que sur l’affiche du prochain film Star Wars, a beaucoup fait réagir les fans. Sa présence dans le film avait pourtant été confirmée par les producteurs. Luke aurait-il rejoint le côté obscur de la force?

Qui est Rey?

Le nouveau personnage de Rey (joué par Daisy Ridley) soulève aussi plusieurs questionnements sur internet. «Qui es-tu?» lui demande d’ailleurs une voix au début de la bande-annonce. Est-elle la fille de la princesse Leila, comme plusieurs semblent croire? Et si oui, son père est-il Han Solo? Ces deux derniers sont d’ailleurs bien présents dans la bande-annonce.

D’où vient Kylo Ren?

Le nouveau méchant — Kylo Ren — fait aussi beaucoup jaser. Interprété par l’excellent Adam Driver (Girls), ce personnage masqué sombre et terrifiant rappelle évidemment Darth Vader dont il semble vouloir reprendre le flambeau. En entrevue récemment au magazine Empire, le réalisateur du nouveau Star Wars, J.J. Abrams, a précisé que Kylo Ren appartenait à un nouveau groupe de méchants qui souhaite poursuivre le travail amorcé par l’Empire.