/lifestyle/books
Navigation

L’écrivain Gilles Marcotte est décédé

Gilles Marcotte
Photo Les éditions Boréal Gilles Marcotte

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Figure de la littérature québécoise, l’écrivain, critique et professeur Gilles Marcotte est décédé mardi, ont annoncé les Éditions du Boréal.

Né en 1925 à Sherbrooke, M. Marcotte a notamment été écrivain, journaliste au «Devoir» et à «La Presse», réalisateur à Radio-Canada, scénariste et directeur de la recherche pour la production française à l’Office national du film et chroniqueur littéraire à «L'actualité».

Il a également enseigné, de 1966 à 1995, au Département d’études françaises de l’Université de Montréal, où il a été nommé professeur émérite en 1997.

Écrivain lucide, perspicace et généreux, on lui doit entre autres les ouvrages «Une littérature qui se fait, essais critiques sur la littérature canadienne-française» (1962) et, surtout, «Le Roman à l'imparfait, essai sur le roman québécois d'aujourd’hui» (1976).

Gilles Marcotte était aussi membre de l’Ordre du Canada et officier de l’Ordre national du Québec.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.