/lifestyle/books
Navigation

L’écrivain Gilles Marcotte est décédé

Gilles Marcotte
Photo Les éditions Boréal Gilles Marcotte

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Figure de la littérature québécoise, l’écrivain, critique et professeur Gilles Marcotte est décédé mardi, ont annoncé les Éditions du Boréal.

Né en 1925 à Sherbrooke, M. Marcotte a notamment été écrivain, journaliste au «Devoir» et à «La Presse», réalisateur à Radio-Canada, scénariste et directeur de la recherche pour la production française à l’Office national du film et chroniqueur littéraire à «L'actualité».

Il a également enseigné, de 1966 à 1995, au Département d’études françaises de l’Université de Montréal, où il a été nommé professeur émérite en 1997.

Écrivain lucide, perspicace et généreux, on lui doit entre autres les ouvrages «Une littérature qui se fait, essais critiques sur la littérature canadienne-française» (1962) et, surtout, «Le Roman à l'imparfait, essai sur le roman québécois d'aujourd’hui» (1976).

Gilles Marcotte était aussi membre de l’Ordre du Canada et officier de l’Ordre national du Québec.