/news/politics
Navigation

Un départ qui étonne

Stéphane Bédard était serein face à «cette nouvelle étape».
Photo roger gagnon Stéphane Bédard était serein face à «cette nouvelle étape».

Coup d'oeil sur cet article

Le départ de Stéphane Bédard, après six mandats et 17 années à l’Assemblée nationale, n’est pas passé inaperçu, hier dans la région. Plusieurs politiciens, amis, militants et membres de sa famille ont souhaité lui montrer toute leur reconnaissance.

Les militants du Parti Québécois étaient étonnés et émus de voir leur député, Stéphane Bédard, quitter ses fonctions.

«Il nous a pris par surprise, mais on sentait une certaine fatigue qui s’était installée», avoue Louis-Philippe Thibault, vice-président régional du Parti québécois.

«J’aurais aimé personnellement qu’il reste», ajoute le président du Parti québécois de Chicoutimi, Loïc Chartier.

Robert Bouchard, le président régional du Bloc québécois, était très surpris.

«C’est une grosse perte pour le Parti québécois et pour le mouvement souverainiste.»

Ses collègues du PQ en région ont profité de l’occasion pour le remercier et lui souhaiter la meilleure des chances pour ses projets futurs.

«C’est avec beaucoup d’émotion que je le vois quitter notre équipe parlementaire, déclare Sylvain Gaudreault. Ensemble nous avons mené de grandes batailles. Je pense qu’il mérite de passer plus de temps avec sa jeune famille, sa conjointe».

«C’est un homme intègre, complètement dévoué pour sa région. Il a fait son travail avec toute la transparence et la sincérité qu’on lui connaît. J’aurais préféré continuer avec lui, mais je peux comprendre qu’après 17 ans, il peut y avoir un essoufflement», poursuit Alexandre Cloutier.

MAIRIE

Même si plusieurs aimeraient le voir se présenter à la mairie de Saguenay en 2017, Stéphane Bédard a été clair sur ses intentions.

«Je ne l’ai pas envisagé. Je vais continuer de m’impliquer au PQ, pour les prochains candidats dans Chicoutimi avec dévouement. J’entre dans une nouvelle étape de ma vie.»

Le seul projet que l’ancien député a en tête, pour le moment, est de faire des travaux à la maison.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.