/news/currentevents
Navigation

Un troisième chauffeur de taxi arrêté pour fraude

Bloc taxi
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

La police de Montréal a arrêté une troisième personne dans le dossier des fraudes réalisées par des chauffeurs de taxi, a-t-elle fait savoir jeudi par voie de communiqué.

La police de Montréal a arrêté une troisième personne dans le dossier des fraudes réalisées par des chauffeurs de taxi, a-t-elle fait savoir jeudi par voie de communiqué.

Yaacoub Sarraf, 28 ans, a été interpellé le 8 octobre à sa résidence de Terrebonne.

Lors du paiement de la course, ce détenteur d’un permis de taxi «copiait la bande magnétique des cartes bancaires des victimes, a expliqué le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Par la suite, des retraits frauduleux ont été réalisés dans des guichets automatiques d’institutions bancaires avec les cartes clonées. Les enquêteurs ont pu relier six dossiers à ce suspect, pour des fraudes totalisant plus de 12 000 $.»

Sarraf devra répondre de plusieurs chefs d’accusation en matière de fraude.

Le SPVM a fait savoir dans son communiqué que quatre suspects étaient encore recherchés. Ils auraient agi en tant que complices des accusés en réalisant des retraits frauduleux avec les cartes clonées.

«L’enquête ne permet pas de démontrer pour le moment que ces quatre suspects sont liés aux activités du transport par taxi», a toutefois souligné la police.

Deux hommes, Ayman Hajj Ali, 29 ans, et Mohamad Fadel, 33 ans avaient été arrêtés le 17 juin et avaient été accusés de fraude, complot et vol.