/weekend
Navigation

Les 90 ans de Barbeau

Coup d'oeil sur cet article

Marcel Barbeau, le benjamin du groupe automatiste, qui ­apposait sa signature sous celle de Paul-Émile Borduas dans le manifeste Refus ­global, ce document fondateur du Québec moderne, poursuit son œuvre. À 90 ans, le peintre et sculpteur est toujours en exploration du mouvement et à la recherche de la ­dynamique du regard. ­Cette année marque ses 70 ans de carrière et ses 90 ans de vie. Pour cette ­occasion, la Galerie Michel-Ange présente une exposition à caractère rétrospectif intitulée Dynamiques du regard: 1945-2015, retraçant les moments les plus marquants de son œuvre et de sa ­carrière.


♦ Jusqu’au 18 novembre à la Galerie Michel-Ange, 430, rue Bonsecours, Vieux-Montreal. Voir info@michel-ange.net.


♦ L’historienne de l’art et sociologue Ninon Gauthier, spécialiste de l’œuvre de Marcel Barbeau (et aussi sa compagne depuis 1968) donnera une conférence le vendredi 6 novembre à 19 h, parmi les œuvres de l’artiste à la galerie Michel-Ange.


♦ Un catalogue d’œuvres sélectionnées a été publié pour l’occasion.


♦ Des œuvres de Marcel Barbeau sont aussi ­présentées à la Foire d’art moderne et ­contemporain Art-Élysées à Paris.


♦ Barbeau a aussi fait l’objet d’une récente ­exposition à la Galerie Michel Guimont à Québec et il participe à plusieurs expositions collectives dans tout le Canada.


♦ Au lancement, Marcel Barbeau était entouré de sa fille, sa petite-fille la cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette et de son arrière-petite-fille.