/weekend
Navigation

Les 90 ans de Barbeau

Coup d'oeil sur cet article

Marcel Barbeau, le benjamin du groupe automatiste, qui ­apposait sa signature sous celle de Paul-Émile Borduas dans le manifeste Refus ­global, ce document fondateur du Québec moderne, poursuit son œuvre. À 90 ans, le peintre et sculpteur est toujours en exploration du mouvement et à la recherche de la ­dynamique du regard. ­Cette année marque ses 70 ans de carrière et ses 90 ans de vie. Pour cette ­occasion, la Galerie Michel-Ange présente une exposition à caractère rétrospectif intitulée Dynamiques du regard: 1945-2015, retraçant les moments les plus marquants de son œuvre et de sa ­carrière.


♦ Jusqu’au 18 novembre à la Galerie Michel-Ange, 430, rue Bonsecours, Vieux-Montreal. Voir info@michel-ange.net.


♦ L’historienne de l’art et sociologue Ninon Gauthier, spécialiste de l’œuvre de Marcel Barbeau (et aussi sa compagne depuis 1968) donnera une conférence le vendredi 6 novembre à 19 h, parmi les œuvres de l’artiste à la galerie Michel-Ange.


♦ Un catalogue d’œuvres sélectionnées a été publié pour l’occasion.


♦ Des œuvres de Marcel Barbeau sont aussi ­présentées à la Foire d’art moderne et ­contemporain Art-Élysées à Paris.


♦ Barbeau a aussi fait l’objet d’une récente ­exposition à la Galerie Michel Guimont à Québec et il participe à plusieurs expositions collectives dans tout le Canada.


♦ Au lancement, Marcel Barbeau était entouré de sa fille, sa petite-fille la cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette et de son arrière-petite-fille.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.