/sports/hockey
Navigation

Toute bonne chose à une fin

Les Saguenéens s’inclinent 3 à 2 face aux Cataractes au centre Georges-Vézina

Fidèle à son habitude, le Robervalois Samuel Girard (no 94) a connu un autre bon match sur la glace du centre Georges-Vézina, amassant deux points, dont un but.
Photo roger gagnon Fidèle à son habitude, le Robervalois Samuel Girard (no 94) a connu un autre bon match sur la glace du centre Georges-Vézina, amassant deux points, dont un but.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens ont tenu tête à la puissante machine des Cataractes, vendredi soir. Ça en prenait toutefois un tout petit peu plus pour battre la formation mauricienne, qui a quitté le centre Georges-Vézina avec une victoire de 3 à 2.

Dennis Yan a compté le but qui a fait la différence en troisième alors que le score était égal 2 à 2. Malgré tout, Yanick Jean donnait une bonne note à sa jeune équipe qui mettait fin à une série de sept victoires d’affilée.

Lent départ

«Je trouve notre équipe beaucoup plus mature que ce qui est écrit sur les papiers, a affirmé le coach en chef, soulignant qu’il s’amusait derrière le banc. Il y a beaucoup de choses que j’ai aimées et il faut vraiment voir le verre à moitié plein.»

La première période n’a pas été de tout repos pour les locaux. Dominés 11-1 aux tirs au but, ils ont tout de même trouvé le moyen de s’inscrire à la marque quand Frédéric Allard a compté pendant un avantage numérique.

Avec le succès d’Allard, le Robervalois Samuel Girard a fait plaisir à de nombreux parents et amis en déjouant Julio Billia après avoir amorcé une belle pièce de jeu. Anthony Beauvillier a aussi trouvé le fond du filet durant ce premier vingt.

Les Sags ont retrouvé des couleurs en deuxième période. En plus de diriger 12 tirs en direction de Frédéric Foulem, ils ont réussi le seul but de l’engagement, par l’entremise de Nicolas Roy, également réussi avec l’avantage d’un homme.

«On a obtenu plusieurs bonnes chances de marquer en deuxième sans être capable de marquer et je pense que le match s’est joué là pour nous, a observé Yanick Jean.

Girard donne le ton

Comme c’est souvent le cas lorsqu’il affronte les Saguenéens à Chicoutimi, Samuel Girard a encore une fois démontré l’étendue de tout son talent.

«La section “Roberval” est toujours là pour lui et il aime en mettre plein la vue, a commenté l’entraîneur des Cataractes Martin Bernard. Il veut faire la différence tous les soirs et c’est notre général en défensive.»


♦ La rencontre a été retardée de longues minutes à mi-chemin en troisième en raison d’une baie vitrée fracassée près du banc des pénalités.


♦ Les Saguenéens reçoivent les Olympiques de Gatineau samedi après-midi, 16 heures. Tout individu âgé de 17 ans et moins qui se présentera déguisé sera admis gratuitement.


♦ Landon Schiller, Nicolas Cardone, Nicolas Desgroseilliers, Alexander Krief et Jérémy Groleau étaient tous absents chez les Sags. Les trois premiers sont blessés, alors que Krief et Groleau participent au Défi mondial des moins de 18 ans.