/entertainment/tv
Navigation

Gilbert Rozon est le nouveau Dragon

Gilbert Rozon est le nouveau Dragon
Photo Le Journal de Montréal, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Les entrepreneurs n’ont qu’à bien se tenir: Gilbert Rozon sera le nouveau Dragon de l’émission Dans l’œil du dragon. Le fondateur de Juste pour rire est prêt à investir dans n’importe quel projet, «en autant qu’il soit réfléchi».

Alexandre Taillefer n’étant pas de retour comme Dragon l’an prochain, ICI Radio-Canada Télé a fait appel, pour la première fois, à Gilbert Rozon.

«Quand ils m’ont appelé, il y a un mois, je pensais que c’était pour Les Bougon. J’ai dit oui tout de suite», blague l’homme d’affaires, en entrevue au Journal.

Au petit écran français, Gilbert Rozon est le «méchant juge» de l’émission La France a un incroyable talent depuis déjà dix ans. Dans son nouveau siège de Dragon, Gilbert Rozon indique au Journal qu’il sera «un monument d’amour».

Des modèles en affaires

C’est pour mettre un peu de lumière sur l’entrepreunariat qu’il a accepté d’embarquer dans la cinquième saison de Dans l’œil du dragon, aux côtés de Danièle Henkel, Serge Beauchemin, Mitch Garber et Martin-Luc Archambault.

«Je trouve qu’on ne fait pas assez la promotion de l’entrepreunariat, dit-il. On a des vedettes de sport et de spectacle, mais pas vraiment de vedettes de la business. Quand tu es jeune et que tu fais tes choix, il faut que tu aies des modèles et des inspirations.»

En tant que nouveau Dragon, Gilbert Rozon s’est engagé à investir jusqu’à 200 000$. Il est prêt à encourager n’importe quels projets, culturels ou non.

«J’ai envie d’ouvrir mes horizons, dit-il. Le culturel, c’est mon métier. Mais à la fin de la journée, la différence entre un projet culturel et industriel n’est pas si énorme. Ce sont les mêmes codes. Bien sûr, si tu as déjà tous les réseaux et contacts dans un milieu, peut-être que tu peux aider plus. Mais je vais y aller de la façon la plus œcuménique possible. Je n’arriverai pas là avec ma seule religion.»

Pas de préjugés

Grand amateur des premières saisons de Dans l’œil du dragon («je n’aurais pas embarqué si je n’aimais pas ça»), Gilbert Rozon indique ne pas avoir d’idées préconçues envers l’un ou l’autre des Dragons qui partageront le plateau avec lui.

«J’aime mieux arriver là sans préjugé. Je m’en vais dans une colonie de vacances. J’espère que le voyage va être le fun.»

Les tournages s’amorceront en mars prochain, pour une diffusion en avril. Avec Juste pour rire et La France a un incroyable talent, Gilbert Rozon ne chômera pas. «Je vais avoir une année 2016 assez solide», conclut-il.