/news/politics
Navigation

Consultation médicale en échange d'un loyer: «Déplorable», selon le ministre Barrette

periode des questions
Le ministre Gaétan Barrette.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Gaétan Barrette trouve «déplorable» que des médecins acceptent de prioriser des patients parce qu'ils habitent des immeubles de la compagnie Logisbourg, avec qui leur clinique a des liens d'affaires.

Les propriétaires d’immeubles à Québec font preuve d’imagination pour attirer des locataires. Logisbourg va jusqu’à offrir un crédit sur une consultation médicale en échange d’une signature au bas du bail, a révélé Le Journal.

En partenariat avec le réseau de cliniques médicales Lacroix, Logisbourg proposera bientôt à ses locataires une note de crédit dont le montant variera autour de 100 $ pour une consultation au privé.

Dans l’atteinte de cet objectif, Logisbourg a acheté en 2013 le Centre médical Berger, situé au 1000 du chemin Sainte-Foy, où se sont installés le Dr Marc Lacroix et son équipe. En plus de recevoir sa propre clientèle, le Dr Lacroix promet un accès privilégié aux quelque 2500 locataires de Logisbourg.

Le ministre de la Santé admet que les cliniques privées ne sont pas dans sa sphère d'influence. Néanmoins, comme médecin, il s'est permis un commentaire: «Aller participer à ce genre de chose là, je trouve ça déplorable. (...) Le Collège des médecins a un code de déontologie et ça m'apparaît assez limite comme comportement de participer à un échange d'accès pour une réduction dans un loyer».

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.