/news
Navigation

La famille poursuivra l’Hôtel Ambassadeur

La fillette sérieusement blessée dans un spa de l’établissement prend du mieux

La mère de la petite Mélody a confirmé que sa fille, toujours hospitalisée, se porte mieux.
Photos courtoisie La mère de la petite Mélody a confirmé que sa fille, toujours hospitalisée, se porte mieux.

Coup d'oeil sur cet article

La fillette de cinq ans, originaire de Saguenay, qui a été sérieusement blessée dans le spa d’un hôtel de Québec prend du mieux. Ses parents comptent maintenant entamer des poursuites judiciaires contre l’Hôtel Ambassadeur.

La petite Mélody a été opérée d’urgence, le 23 octobre dernier, pour soigner des lésions importantes aux intestins. Ses fesses auraient été aspirées par le système d’évacuation du bassin d’eau de l’Hôtel Ambassadeur, alors qu'elle accompagnait ses parents.

La fillette de cinq ans a été blessée par la bouche d'aspiration du spa de l'Hôtel Ambassadeur.
Photos courtoisie
La fillette de cinq ans a été blessée par la bouche d'aspiration du spa de l'Hôtel Ambassadeur.

Près de deux semaines après l’incident, la fillette est toujours hospitalisée au CHUL, mais elle se porte mieux. «Ses intestins recommencent à fonctionner, mais elle va avoir des douleurs pendant un bon bout de temps. C’est plus du côté urinaire qu’elle a de la difficulté. Elle est revenue comme à six mois, elle est incontinente», explique Audrey Lapointe, la mère de la petite Mélody.

Les parents ignorent toujours si Mélody conservera des séquelles de l’incident. «C’est le temps qui va nous le dire. Elle est toujours en observation pour voir quel côté ça va prendre.»

Poursuite au civil

Maintenant que Mélody est hors de danger, sa famille est bien décidée à entamer des poursuites judiciaires. «C’est officiel à 4000 % que je ne laisserai pas ça passer. Ils doivent comprendre qu’il y a des conséquences à leur négligence. Un hôtel se doit d’avoir des installations sécuritaires», martèle Mme Lapointe.

Audrey Lapointe a été «outrée ben raide» lorsqu’elle a appris que ce n’est pas la première fois qu’un incident se produit dans le spa de cet hôtel.

«Depuis que j’ai su que ce n’est pas la première fois que ça arrive et que ç’a toujours été mis en dessous du tapis, je vais vous dire que ça m’a donné des forces.»

Audrey Lapointe a eu une discussion téléphonique avec son avocat, mais les procédures sont «mises sur la glace en attendant le retour à la maison».

Elle est prête à tout pour que justice soit rendue. «On sait bien que c’est un processus qui est très long, mais je peux vous garantir qu’il n’y a aucune compagnie qui va m’arrêter. Je sais bien que ce sont des gens d’affaires, mais ils ne m’intimident pas du tout.»

Les procédures judiciaires «sont mises sur la glace en attendant le retour à la maison».
Photos courtoisie
Les procédures judiciaires «sont mises sur la glace en attendant le retour à la maison».

Installation d’une grille

Depuis l’incident, l'Hôtel Ambassadeur a installé une grille perforée devant la bouche d'aspiration du spa qui a causé des blessures à Mélody.

Jointe hier, la direction de l'hôtel n'a pas souhaité commenter davantage: «[...] puisqu’une enquête est en cours, la direction ne peut commenter davantage l’incident du 23 octobre dernier. Laissons les experts faire le travail approprié dans les circonstances», a laissé savoir Sylvie Beaulieu, relationniste stratégique.