/opinion/blogs/columnists
Navigation

On n’a plus les libertariens qu'on avait!

Pierre Karl Peladeau
Photo Le Journal de Québec, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Pierre Karl Péladeau nous apprenait récemment que le gouvernement Couillard serait à la fois « libertarien » et « duplessiste »... les deux en même temps! J'ai ri de bon cœur pendant un bon moment en lisant cette déclaration.
 
Surtout que, à peu près au même moment, ce même gouvernement engloutissait 1,3 milliard de notre argent dans un «investissement» dans la CSeries de Bombardier. Or, ce capitalisme d'État (ou capitalisme de copinage, selon le point de vue) est exactement l'antithèse du libertarianisme.
 
Qu’on me comprenne bien. On peut être pour ou contre le libertarianisme. Pour ou contre le gouvernement Couillard. Mais il n'y a pas le dixième du millionième de lien entre l'un et l'autre.

Le gouvernement Couillard est essentiellement composé de sociaux-démocrates réalistes et qui savent compter. L'État-providence québécois, dans sa forme actuelle, n'est pas viable à long terme. Le gentil Dr Couillard veut simplement gérer avec un peu plus de rigueur les deniers publics de manière à sauvegarder ce gros État interventionniste.