/news/health
Navigation

Un espoir pour les patients souffrant d’aspergillose

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Il y a maintenant de l’espoir pour les personnes atteintes de l’aspergillose, une maladie dévastatrice transmise par un champignon, car des chercheurs du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ont réussi à identifier comment ce champignon déjoue le système immunitaire de certains patients.

L’aspergillose est une maladie qui se transmet par l’entremise de spores du champignon Aspergillus fumigatus qui sont présentes dans l’air ambiant que nous respirons. Elle peut tuer jusqu’à 90 % des patients dont le système immunitaire est affaibli ou qui sont atteints d’une maladie pulmonaire.

Les chercheurs ont découvert comment ce champignon réussissait à se protéger des attaques des globules blancs de l’organisme humain dont le rôle est de lutter contre les maladies.

«Nous avons découvert qu’A. fumigatus développait une armure de sucre qui le protège des attaques des neutrophiles, c’est-à-dire nos globules blancs», a indiqué le Dr Donald Sheppard, directeur de la division des maladies infectieuses du CUSM, par voie de communiqué, jeudi.

«C’est une découverte importante, puisque nous ne savions pas jusqu’à présent pourquoi A. fumigatus se montrait si virulent chez certains patients, et nous sommes désormais en train de développer des médicaments qui agiraient contre cette armure de sucre», a ajouté le Dr Sheppard.

Le spécialiste estime que le fait de cibler cette armure constitue une façon efficace de combattre les infections causées par ce champignon.