/news/politics
Navigation

Le marché de l’emploi pourrait ressentir l’effet Trudeau

Le marché de l’emploi pourrait ressentir l’effet Trudeau
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL |  L’arrivée au pouvoir de Justin Trudeau pourrait avoir des impacts à brève échéance sur le marché du travail si les engagements promis durant l'élection se matérialisent, a avancé la direction de Randstad Canada, une entreprise spécialisée en placement de personnel.

Marc-Étienne Julien, chef de la direction, Randstad Canada, estime que les engagements pris par le Parti libéral du Canada pourraient faire émerger des changements profonds, sur les horaires de travail par exemple.

La plate-forme libérale ouvre notamment la porte à un changement des lois du travail afin de permettre aux employés des industries réglementées par le fédéral de demander des horaires de travail flexibles. Ce type d’aménagement pourrait devenir particulièrement séduisant pour les travailleurs de la génération Y.

«Plus de la moitié d’entre eux sont disposés à apporter du travail à la maison, les jeunes considèrent qu'on devrait leur accorder la flexibilité de travailler à l'endroit et au moment où ils jugent qu'ils sont plus productifs, pourvu qu'ils effectuent leur travail», a indiqué M. Julien dans son blogue, soulignant que ces jeunes travailleurs représenteront 75 % de la main-d'œuvre d'ici 2028.

Les libéraux ont aussi promis des investissements pour la formation chez les jeunes et auprès des membres des communautés autochtones. Sur cette question, le chef de la direction de Randstad espère que la formation visée sera axée sur les compétences, et en particulier dans les domaines comme les sciences, les technologies, le génie et les mathématiques.

«Si nous n’intervenons pas, l’inadéquation entre la formation et des emplois de qualité aura des conséquences désastreuses sur l'avenir du monde du travail», a-t-il soutenu dans son blogue.

Marc-Étienne Julien espère aussi que le gouvernement privilégiera la piste de l’investissement dans l'innovation en injectant des fonds dans les centres de recherche.