/news/politics
Navigation

Élections partielles: Legault frustré, Péladeau emballé

François Legault a une fois de plus reproché au premier ministre Philippe Couillard d’avoir déclenché ces quatre élections partielles en pleine campagne électorale fédérale.
Photo Le Journal de Québec, Marc-André Gagnon François Legault a une fois de plus reproché au premier ministre Philippe Couillard d’avoir déclenché ces quatre élections partielles en pleine campagne électorale fédérale.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-GEORGES – La Coalition avenir Québec n’a pas réussi à causer la surprise espérée dans Beauce-Sud, où le Parti libéral l’a emporté avec la majorité la plus confortable des quatre élections partielles qui avaient lieu lundi soir.

Alors qu’on a eu droit à une lutte relativement serrée dans Fabre, René-Lévesque et Saint-Henri-Sainte-Anne, dans Beauce-Sud, le PLQ a profité d’une confortable avance tout au long du dépouillement des boites de scrutin.

Le candidat Paul Busque
STEVE POULIN/AGENCE QMI
Le candidat Paul Busque

Le candidat Paul Busque a su conserver facilement le comté du député démissionnaire Robert Dutil dans le giron libéral, en récoltant plus de 55 % des votes exprimés.

Le caquiste Tom Redmond a obtenu un peu moins de 30 % des voix, un résultat en deçà de ceux mérités par la CAQ en 2014 (38 %) et 2012 (40,5 %). Dans les trois autres circonscriptions, le parti de François Legault a récolté entre 5 et 14 %.

«C’est très frustrant, a réagi le chef caquiste, qui passait la soirée à Saint-Georges, en Beauce. Dans Saint-Henri–Sainte-Anne le taux de participation est à 22-24 %. Est-ce qu’on appelle ça encore de la démocratie? Ça commence à avoir l’air des commissions scolaires!»

François Legault a une fois de plus reproché au premier ministre Philippe Couillard d’avoir déclenché ces quatre élections partielles en pleine campagne électorale fédérale.

«Le grand gagnant de la soirée c’est le cynisme», a lancé, déçu, le chef de la CAQ, en s’adressant à ses militants.

« Belle victoire » se félicite PKP

De son côté, Pierre Karl Péladeau, qui passait la soirée à Baie-Comeau, s’est félicité de la victoire du Parti québécois dans René-Lévesque avec plus de 1 300 voix sur le parti libéral.

«C’est une très belle victoire et notre performance au Parti québécois ce soir est également remarquable. Tous nos candidats et candidates ont bien performé», s’est réjouit M. le chef péquiste, qui n’a pas voulu s’avancer sur les dossiers qu’il confiera à son nouveau député élu, Martin Ouellet.

Le chef péquiste a dit observer, dans la plupart des comtés, une «disparition quasi complète de la CAQ», les électeurs caquistes ayant décidé selon lui de revenir au parti libéral.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.