/news/politics
Navigation

Forcés de déménager là où l’emploi est offert

Québec veut obliger les nouveaux assistés sociaux à accepter «tout emploi convenable»

Sam Hamad
Photo Le Journal de Québec, Simon Clark Le ministre Sam Hamad.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Couillard forcera les nouveaux assistés sociaux à déménager là où il y a de l’emploi.

Le ministre Sam Hamad veut obliger les nouveaux demandeurs d’aide sociale aptes au travail à suivre une formation de 12 à 24 mois d’intégration en emploi. En échange de leur participation au programme Objectif Emploi, un incitatif financier leur sera offert, qui s’ajoutera à leur chèque d’aide sociale.

Chaque année, environ 17 000 personnes font une demande d’aide sociale. «La triste réalité, aujourd’hui, c’est que 60 % des nouveaux demandeurs sont âgés de 29 ans et moins», déplore le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le gouvernement veut «briser le cercle de la pauvreté» avec le projet de loi 70 déposé mardi. Les nouveaux demandeurs qui refuseront de participer à la formation seront sanctionnés. Ils verront leur chèque d’aide sociale coupé, de moitié pour ceux qui s’obstineront à décliner l’aide du gouvernement.

Plus encore, les participants devront accepter «tout emploi convenable» qui leur est proposé, même si ce job se trouve à plusieurs centaines de kilomètres de leur domicile. «Il n’y a pas de critère de distance. (...) Si vous avez aujourd’hui une offre d’emploi qui vous amène de Montréal à Québec, (...) c’est améliorer ses conditions de vie, c’est sortir de la pauvreté», plaide le ministre Hamad.

Si à court terme cette formation obligatoire engendre des coûts, Québec vise des économies de 40 à 50 millions $ annuellement d’ici trois ans.

Finies les séances de yoga

Avec le projet de loi 70, le gouvernement Couillard s’attaque également aux formations farfelues offertes aux employés du secteur public. Le ministre Sam Hamad se donne le pouvoir d’intervenir et empêcher les ateliers fantaisistes, comme l’a révélé notre Bureau parlementaire.