/news/health
Navigation

Reconstruction faciale sans cicatrice à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Des chirurgiens de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont à Montréal ont réussi à reconstruire le visage d’un patient sans laisser aucune cicatrice, une première au Canada. L’intervention a eu lieu le 22 octobre dernier sur un homme de 23 ans.

Durant cette intervention qui a duré huit heures, l’équipe du Dr Daniel Borsuk a effectué une reconstruction du visage en utilisant des modèles 3D et en prélevant un morceau de l’os du bassin qui a été sculpté pour l’adapter au visage. L’os a finalement été transplanté dans le visage par l’intérieur de la bouche. Une telle procédure aurait auparavant nécessité plusieurs interventions et laissé une ou plusieurs cicatrices.

«Cette intervention, qui a mis les technologies les plus novatrices au service de la chirurgie plastique reconstructive, constitue un message d’espoir pour ceux et celles qui se pensent condamnés à accepter de vivre à jamais avec un tel handicap et qui, souvent, se sentant différents, s’isolent», a déclaré le Dr Borsuk, professeur adjoint en chirurgie plastique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, par communiqué.

Le Dr Borsuk est le seul médecin canadien à faire partie d’une équipe américaine de greffe faciale. En 2012, il avait ainsi participé à la plus importante greffe du visage jamais effectuée, sur un homme de 37 ans défiguré par une blessure par balle.