/news/green
Navigation

La Ville a caché des terrains contaminés

feuilles 8
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs résidences et parcs de Montréal seraient situés sur d’anciens dépotoirs. Une information tue par la Ville depuis 22 ans, selon Radio-Canada.

En effet, des propriétaires de résidences vivraient sans le savoir au-dessus de déchets. Un complexe de condos aurait d’ailleurs été construit sur un sol contaminé jusqu’à 10 mètres de profondeur.

Selon un rapport produit par la Ville en 1994, on trouverait au moins 62 anciens dépotoirs à Montréal. Pour 12 d’entre eux, on remarquerait des concentrations de biogaz parfois supérieures à la limite d’explosivité, près de la surface du terrain.

Les huit parcs construits sur un ancien dépotoir sont les suivants : Baldwin, Père-Marquette, Maisonneuve, Félix-Leclerc, Villeray, Rosemont, du Pélican et Lafond.

Sur les 62 lieux problématiques, 36 seraient des zones résidentielles, rapporte Radio-Canada.