/news/currentevents
Navigation

Procès Turcotte: la preuve bientôt close

Guy Turcotte
Photo Le Journal de Montréal, Martin Alarie Guy Turcotte

Coup d'oeil sur cet article

La preuve au procès de Guy Turcotte pour le meurtre de ses enfants pourrait être achevée dès vendredi. Il ne reste que la fin du contre-interrogatoire du dernier témoin, un toxicologue expert appelé à la barre par la Couronne.

<b>D<sup>r</sup> Martin Laliberté</b><br />Toxicologue
Photo Le Journal de Montréal, Martin Alarie
Dr Martin Laliberté
Toxicologue

Le Dr Martin Laliberté, toxicologue, a répété que, selon les études qu’il a retenues, l’ingestion de méthanol ne cause pas d’altération de conscience. Cet élément pourrait s’avérer important, puisque Turcotte jure qu’il n’a que des «flashs» du soir de février 2009 où il a tué ses deux enfants de 3 et 5 ans de 46 coups de couteau. Il se souvient toutefois d’avoir bu du méthanol ce soir-là.

La défense l’a toutefois longuement questionné sur toutes ses sources qui lui ont permis d’en arriver à ses conclusions. L’exercice, particulièrement long, se poursuit vendredi.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.