/news/world
Navigation

Attentats de Paris: «On est en train de tout faire pour assurer la sécurité des Canadiens» – Justin Trudeau

Le premier ministre canadien Justin Trudeau
REUTERS Le premier ministre canadien Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué vendredi soir que le Canada avait haussé la sécurité dans la foulée des attentats de Paris.

Il a offert ses condoléances à la France où les récents événements ont fait plus d'une centaine de morts.

«Nous sommes troublés et attristés des attaques terroristes en France. Nous avons offert toute l'aide du gouvernement canadien au gouvernement français, en plus de nos sympathies, et nos condoléances», a-t-il déclaré, vendredi soir, avant de quitter le pays pour la Turquie, où il prendra part au sommet du G20.

«Je viens de parler à mes conseillers en sécurité nationale qui m'assurent qu'on est en train de tout faire pour assurer la sécurité des Canadiens et on continue à travailler avec nos alliés à travers le monde avec une vigilance accrue pendant que ça se développe. Tout au long de ces événements, nous sommes en train de faire tout ce qu'on peut pour appuyer et partager nos sympathies et nous allons garder les Canadiens informés de toutes nouvelles informations que nous avons pendant que la situation se développe», a-t-il ajouté.

M. Trudeau a précisé qu'aucun Canadien ne figurait parmi les victimes. 

«Pour l'instant, nous n'avons aucune information sur des Canadiens qui auraient pu être victimes de ces attentats terroristes, mais nous allons continuer à en apprendre plus de ce qui se passe en ce moment à Paris. Et nous allons continuer à travailler avec nos alliés et nos partenaires à travers le monde pour assurer la sécurité de tous», a soutenu le premier ministre.

Il a ajouté qu'il était encore trop tôt pour dire si ces attentats allaient l'amener à reconsidérer le retrait du Canada de la mission militaire en Irak et en Syrie ou encore à modifier la controversée loi antiterroriste adoptée par le gouvernement Harper. Il s'agit de deux engagements électoraux des libéraux.

«C'est certain que c'est trop tôt pour tirer des conclusions. Il va y avoir bien des discussions et des moments pour examiner ce qui s'est passé et comment on va continuer d'assurer la sécurité de nos citoyens dans les pays à travers le monde. Tout gouvernement a une responsabilité profonde d'équilibrer la sécurité des citoyens avec la protection des droits et libertés et de nos valeurs et nous allons continuer de faire cela», a fait valoir M. Trudeau.

La loi accorde notamment plus de pouvoirs au Service canadien du renseignement de sécurité pour déjouer les attaques terroristes et permet  l'échange d'informations de sécurité entre organisations et agences fédérales.

La question de la mission contre le groupe armé État islamique (ÉI) devrait resurgir au sommet du G20 avec ces nouveaux attentats.

Les libéraux se sont opposés à ce volet de la mission et veulent y mettre fin pour concentrer leurs efforts sur l'aide humanitaire et la formation des forces locales contre le groupe armé État islamique.

Harper

L'ex-premier ministre Stephen Harper a aussi réagi aux attaques sur son compte Twitter.

«Ce soir, nos pensées et nos prières accompagnent les victimes innocentes de ces attaques barbares à Paris», a-t-il écrit.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.