/news/politics
Navigation

Les conservateurs demandent à Trudeau de ne pas annuler la mission des CF-18 au Proche-Orient

Les conservateurs demandent à Trudeau de ne pas annuler la mission des CF-18 au Proche-Orient
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Les conservateurs demandent au gouvernement Trudeau de revenir sur sa décision de rappeler les CF-18 engagés dans des missions de combat contre l’État islamique au Proche-Orient.

«Je tiens à bien faire comprendre que nous pensons que le Canada ne devrait pas retirer l’Aviation royale canadienne de la coalition qui lutte actuellement contre le groupe État islamique, a affirmé, samedi, au cours d’un point de presse, à Ottawa, la chef de l’opposition officielle et chef intérimaire du Parti conservateur, Rona Ambrose. C’est pourquoi je presse le gouvernement libéral de changer immédiatement sa position sur le retrait des CF-18 canadiens et l’aide militaire connexe en Irak et en Syrie.»

Mme Ambrose a souligné que «le Canada offre une aide militaire et humanitaire à la région, et nous pensons qu’il est important de faire les deux», ajoutant que «le premier ministre et le gouvernement libéral auront le soutien de l’opposition officielle s’ils décident de changer leur position».

Mme Ambrose a profité de sa conférence de presse pour exprimer ses condoléances «à la population de Paris et de la France pour les attaques odieuses commises hier (vendredi) soir».

«Les Canadiens sont aux côtés de la population parisienne et de tous les citoyens français», a-t-elle ajouté.