/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les jours de Tinordi avec le Canadien sont-ils comptés?

Les jours de Tinordi avec le Canadien sont-ils comptés?
Martin Chevalier / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Si le duel entre le Rouge et Or et les Carabins a été fertile en rebondissements, l'affrontement Canadien-Avalanche n'a pas offert le spectacle espéré par les partisans du CH.

«C'était ce genre de soirée...» a résumé Michel Therrien après cette humiliante défaite de 6 à 1.

C'est vrai que rien ne fonctionnait pour le Tricolore samedi soir.

Si Max Pacioretty ne s'était pas fait voler un but tôt dans le match par Reto Berra, le Canadien aurait peut-être connu une soirée bien différente.

Les attaquants de l'Avalanche ont été très opportunistes (le Canadien a dominé 40 à 24 dans les tirs au but) et on a senti, pour la première fois, que la confiance de Mike Condon était ébranlée.

J'aimerais toutefois aborder un autre sujet que la défaite du CH. Il y a lieu de s'interroger plus que jamais au sujet de l'avenir de Jarred Tinordi au sein de l'organisation du Canadien.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Alexei Emelin a dû s'absenter en raison d'une blessure.

Étant donné que Tinordi est lui aussi un défenseur gaucher au style de jeu robuste, on aurait pu croire que Michel Therrien allait lui fournir la chance de participer à un premier match cette saison.

Mais non. Il a préféré employer un droitier, Greg Pateryn, qui avait eu l'occasion de se remettre en forme récemment avec les IceCaps de St. John's.

Faut-il en conclure que Tinordi n'a plus d'avenir dans l'organisation du Canadien?

Ses jours avec le CH sont-ils comptés? On raconte que certaines équipes se sont informées ces derniers jours au sujet de la disponibilité de Tinordi.

Je me demande bien ce que Marc Bergevin pourrait obtenir en retour des services de ce joueur au gros gabarit qui fut repêché en première ronde en 2010 et dont la carrière se retrouve au neutre, à l'âge de 23 ans seulement. Un choix de deuxième ronde?

Chose certaine, Tinordi perd son temps à Montréal. Une rumeur a circulé selon laquelle il n'aurait guère démontré d'intérêt à l'idée d'aller disputer quelques matchs avec le club-école à St. John's, soit à des fins de conditionnement.

Tinordi a cependant précisé, dimanche, lors d'une rencontre avec les journalistes, que la direction n'avait pas discuté de cette option avec lui.

Le dernier match de Tinordi dans l'uniforme du Canadien (on oublie les parties préparatoires) remonte au 26 février dernier.

UNE FIN DE MATCH ROCAMBOLESQUE!

Avez-vous regardé la finale pour la coupe Dunsmore entre les Carabins et le Rouge et Or? Quelle fin de match rocambolesque!

Jamais je n'aurais cru que le botteur de précision du Rouge et Or, Dominic Lévesque, le meilleur de la ligue, allait rater une tentative de placement de 19 verges sur le dernier jeu du match.

Danny Maciocia doit faire une bonne vie. Ses prières ont été exaucées grâce à un jeu superbe et sopectaculaire de l'imposant Junior Luke.

On souhaite maintenant aux Carabins d'atteindre la grande finale pour la Coupe Vanier et de la remporter pour une deuxième année de suite.

Imaginez cela: une équipe de Montréal qui gagnerait le championnat canadien de football universitaire sur les lieux du crime, à Québec...