/news/society
Navigation

Lise Thibault reçoit toujours sa pension de retraite

L’ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault
Photo Journal de Québec, Didier Debusschère L’ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault

Coup d'oeil sur cet article

Lise Thibault continuera à toucher plus de 30 000 $ annuellement en pension de retraite, même si elle a admis avoir fraudé les gouvernements fédéral et provincial.

Le gouvernement canadien n’a pas l’intention de modifier la loi, même si l’ex-lieutenante-gouverneure a été reconnue coupable de fraude et d’abus de confiance.

La femme a droit à une pension équivalente à 30 % de son salaire moyen des cinq dernières années en poste, selon la loi. Celui de Lise Thibault a été fixé à 110 800 $, ce qui représente une rente de 33 200 $ par année. D’autres pensions dont les montants sont inconnus lui sont également accordées.

Il n’y a aucune disposition qui permettrait de suspendre, retirer ou révoquer la pension d’un ancien lieutenant-gouverneur, a indiqué Raymond Rivet, porte-parole du Bureau du Conseil privé.

En septembre, la septuagénaire a été condamnée à purger une peine de 18 mois de détention en plus de devoir rembourser 300 000 $ aux deux paliers de gouvernement. Les procédures judiciaires s’étiraient depuis huit ans.

Peu de temps après la sentence, l’ex-lieutenant-gouverneur a contesté sa peine. Après six jours de détention, Lise Thibault a recouvré sa liberté parce que sa demande d’appel a été accordée. Les procédures judiciaires sont toujours en cours.