/news/green
Navigation

Près de 1000 taxis électriques à Montréal d'ici 2017

Taxi
Photo Le Journal de Montréal, Christopher Nardi L’ex-dragon Alexandre Taillefer veut avoir une flotte de 2000 véhicules électriques dans les rues de Montréal d’ici 2019.

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-dragon Alexandre Taillefer veut devenir l’acteur le plus important de l’industrie du taxi et compte faire rouler près de 2000 taxis électriques à Montréal d’ici quatre ans.

«Avec 2000 taxis à Montréal, ça commencera à être pas mal bien. Mais mon objectif est pas mal plus ambitieux que ça: je veux développer une entreprise en transport électrique qui inclut non seulement le taxi, mais des services de livraison et le transport scolaire», a indiqué M. Taillefer au Journal.

Cette flotte sera composée de Tesla, Nissan Leaf et Kia Soul.
Photo Le Journal de Montréal, CHRISTOPHER NARDI
Cette flotte sera composée de Tesla, Nissan Leaf et Kia Soul.

Celui qui s’est porté acquéreur de Taxi Hochelaga en août dernier a révélé du même coup qu’il voulait étendre son entreprise de taxis au-delà de l’est de l’île, là où est basé Taxi Hochelaga.

Taxis électriques

«Notre but est d’avoir une présence partout à travers Montréal, ce que Hochelaga ne nous a pas permis de faire adéquatement aujourd’hui», a continué l’entrepreneur.

«C’est la raison pour laquelle on veut travailler avec d’autres intermédiaires et qu’on veut acquérir des entreprises dans d’autres secteurs géographiques»,

Mercredi matin, M. Taillefer a lancé officiellement sa nouvelle entreprise de taxis 100 % électriques Téo, développée par son entreprise Taxelco.

Dans les prochaines semaines, une première flotte de 50 voitures électriques sillonnera les rues de la métropole dans le cadre d’un projet-pilote de l’entreprise.

Toutefois, le service sera réservé à une première vague de 500 utilisateurs bêta jusqu’au mois de mars prochain. Ensuite, à la fin de la période d’essai d’ici un an et demi, l’entreprise compte ajouter 100 véhicules par mois à sa flotte jusqu’en 2019.

Salaire horaire

L’entreprise met aussi de côté le modèle traditionnel de taxi, où le revenu des chauffeurs dépend entièrement du nombre de courses qu’il fait, pour plutôt offrir un salaire de 15 $/heure ainsi que des avantages sociaux.

M. Taillefer a également indiqué qu'il ne craint pas la compétition d'Uber, car il croit que les Montréalais opteront pour son entreprise locale qu'il dit offrira une foule de services technologiques, notamment le WiFi gratuit et l'utilisation de tablettes numériques intégrées offertes grâce à un partenariat avec Vidéotron.

Les nouveaux taxis électriques de Téo offriront WiFi, tablettes numériques et bouteilles d’eau gratuitement aux voyageurs.
Photo Le Journal de Montréal, CHRISTOPHER NARDI
Les nouveaux taxis électriques de Téo offriront WiFi, tablettes numériques et bouteilles d’eau gratuitement aux voyageurs.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.