/entertainment/music
Navigation

Wu-Tang Clan: l’album produit en un seul exemplaire vendu pour «des millions» à Quentin Tarantino?

Wu-Tang Clan: l’album produit en un seul exemplaire vendu pour «des millions» à Quentin Tarantino?
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le groupe de rap mythique n’avait fait graver qu’une seule copie de Once Upon a Time in Shaolin, un disque qui a vu le jour en 2014.
Le groupe de rap mythique n’avait fait graver qu’une seule copie de Once Upon a Time in Shaolin, un disque qui a vu le jour en 2014.
 
L’histoire débute vers 2008 quand Cilvaringz, un producteur gravitant dans l’entourage du Wu, fait part à RZA, leader incontestable du Clan, de son idée de réaliser un album qui n’existera qu’en un unique exemplaire.
 
Le but de la démarche est simple: la valeur de la musique s’étant vue dépréciée depuis l’avènement du téléchargement illégal et du piratage, on souhaite la faire remonter au rang des œuvres d’art prestigieuses.
 
Pour cela, il faut créer un effet de rareté, d’où la décision de ne rendre disponible le produit qu’à une seule personne.    
 
Des apparitions étonnantes
 
Séduit par l’idée, RZA entreprend l’enregistrement de l’album. Le processus s’étirera sur six ans et pourra être complété grâce à la participation de celui-là même qui l’avait imaginé: Cilvaringz (de son vrai nom, Tarik Azzougarh).
 
Curieusement, à l’annonce de l’«existence» de Once Upon a Time in Shaolin (on ne peut pas parler de «sortie» dans ce cas), on remarque la présence d’invités pour le moins inusités sur la liste des chansons: Cher et le club de soccer FC Barcelone. 
Le Wu-Tang Clan, réuni pour une rare fois en octobre 2014.
AFP
Le Wu-Tang Clan, réuni pour une rare fois en octobre 2014.
 
Boîtier de luxe
 
Pour faire grimper davantage la valeur de l’album, on le place dans un coffret d’argent et de nickel soigneusement créé par l’artiste anglo-marocain Yahya. Le CD double y est accompagné d’un livret de 174 pages dans une reliure de cuir.
 
Vendu à l’encan
 
En mars dernier, on annonce que l’objet unique sera vendu par un site d’encans en ligne, Paddle8. À l’époque, on espérait avoir 5 millions de dollars en échange de l’œuvre d’art.
Puis, plus rien...
 
Alors que tout un chacun croyait de plus en plus que la tentative de vente était un échec et que personne n’était prêt à débourser une telle somme pour un disque de rap, coup de théâtre!
 
Forbes rapportait hier que le disque a été vendu.
 
Mystérieux acheteur
 
Au départ, le plus grand secret entourait l’identité de l’individu qui venait tout juste de battre le record mondial pour le prix le plus élevé jamais payé pour un album de musique.
 
Puis, peu à peu, des détails ont commencé à faire surface. On a parlé d’un «collectionneur privé américain». Et que celui-ci avait allongé une somme «dans les millions» pour prendre possession de l’objet convoité.
 
Finalement, ce matin, Vice émettait l’hypothèse que l’acheteur pouvait être Quentin Tarantino, dans un article qui se terminait par ce tweet:
 
 
Bien sûr, il s’agit peut-être d’une hypothèse farfelue. Mais peut-être pas tant que ça...
 
Le mystère subsiste.
 
Qui a payé des millions de dollars pour un disque de Wu-Tang Clan?
 

Bonus

 
Visionnez un mini-documentaire sur Once Upon a Time in Shaolin, gracieuseté de Forbes ( en anglais).