/news/transports
Navigation

Montréal: capitale des accidents de vélo selon une étude

Coup d'oeil sur cet article

Parmi les grandes villes au Canada, Montréal est celle où les cyclistes sont victimes du plus grand nombre d’accidents, démontre une nouvelle étude.

Les trous et nids-de-poule dans la chaussée sont l’un des plus grands problèmes de sécurité pour les cyclistes à Montréal, selon l’étude.

L’institut Pembina a publié jeudi un rapport qui examine la réalité des cyclistes à Montréal, Vancouver, Toronto, Calgary et Ottawa, rapporte The Gazette. Les résultats concluent que les réseaux cyclables ne cessent de prendre de l’expansion et que les Villes doivent fournir l’infrastructure nécessaire.

Même si Montréal est considérée comme l’une des meilleures villes pour faire du vélo en Amérique du Nord avec son réseau de pistes cyclables le plus vaste, l’étude prouve que 7 balades à vélo sur 100 000 se terminent en accident, contrairement à 5 à Toronto, 4 à Calgary, 3 à Ottawa et moins d’une à Vancouver.

Or, il faut prendre en considération que chaque ville peut rapporter les blessures causées par les accidents de vélo de façon différente, ce qui peut rendre la comparaison complexe, croit Nithya Vijayakumar, l’un des auteurs de l'étude.

À Vancouver, 4,4 % des citoyens se rendent au travail à vélo. Montréal arrive en deuxième avec 2,9 %, suivi par Ottawa (2,5 %), Toronto (2,2 %) et Calgary (1,3 %).

«Je crois que toutes les villes font des progrès considérables et qu’elles ont toutes un plan de quelque sorte, a indiqué Mme Vijayakumar à The Gazette. Il faut juste garder l’élan et reconnaître que le cyclisme va continuer à grandir dans ces grandes villes.»