/travel
Navigation

Le grand luxe en pleine nature

Coup d'oeil sur cet article

EL PINO (Honduras) | Les mots «luxe» et «nature» sont rarement compatibles dans le domaine des destinations touristiques. Le Lodge Pico Bonito a toutefois réussi ce tour de force en mariant le confort douillet et la gastronomie cinq étoiles à une faune riche et une panoplie d’activités des plus variées en pleine forêt tropicale.

Campé dans la zone tampon du plus grand parc national du Honduras duquel il tire son nom, le Lodge Pico Bonito comprend 22 chalets luxueux pleinement équipés, dispersés sur un lot de 400 acres. Une fois à l’extérieur de ses quartiers, un concert d’animaux vous accueille à tout coup dans des jardins fleuris avec montagnes en fond d’écran pour une évasion totale.

Facile de comprendre pourquoi cet emplacement unique, ouvert depuis déjà une quinzaine d’années, est considéré comme l’une des meilleures destinations en éco­tourisme au monde.

Gastronomie au menu

Lorsqu’un Français est à la tête d’un complexe hôtelier, nous pouvons dès lors nous attendre à de très bons repas. Lorsque, en plus, il est diplômé de la réputée École hôtelière de Strasbourg, a été maître saucier au célèbre Fouquet et a possédé son propre resto, nous savons que nos papilles gustatives auront droit à tout un feu d’artifice de saveurs­­.

Pain brioché croûté de pacanes au déjeuner, crevettes enrobées d’une panure à la noix de coco avec sauce aigre-douce au dîner et médaillons de bœuf saupoudrés de piments forts et de café moulus au souper sauront plaire aux plus fins palais.

Ajoutez-y en complément les pommes de terre dauphinoises, la mousse d’aubergines et le fondant au chocolat sur coulis de framboises pour un festin complet.

«Nos mets sont de calibre international. Tout repose en fait dans le raffinement des détails et la qualité des aliments», affirme le grand manitou du site, Gabriel Cambon.

Le calme au naturel

Entre deux escapades, il fait bon se prélasser autour de la piscine, dans son hamac ou opter pour un massage sur une toute nouvelle plateforme sise en pleine nature.

À ce moment, il ne vous reste plus qu’à vous détendre et à fermer les yeux pour apprécier à fond cette oasis­­ de calme et de sérénité...

Petit paradis pour ornithologues et plongeurs

Les ornithologues et plongeurs seront propulsés directement au paradis avec au-delà de 400 espèces d’oiseaux et la deuxième plus grande barrière de corail­­ au monde à portée de main du Lodge Pico Bonito.

En fait, vous n’aurez même pas à bouger de la terrasse principale pour admirer une variété impressionnante d’oiseaux exotiques de toutes sortes, comme des colibris, des cotingas et des toucans.

Si vous désirez pousser l’aventure plus loin, trois plateformes ont été érigées dans les hauteurs pour observer la faune­­ ailée dans toute sa splendeur.

Plongée magique

Une heure par route et mer vous mène aux Cayos Cochinos, un chapelet d’îles abritant de splendides récifs de corail et une ribambelle de poissons tropicaux colorés­­.

Les eaux turquoise chaudes et claires des Caraïbes vous permettent ce merveilleux coup d’œil sous-marin avec simplement un masque et un tuba.

Virée nocturne

Les entomologistes ne sont pas en reste : une randonnée nocturne donne accès­­ à une belle brochette d’insectes, de reptiles et de mammifères.

Les sentiers avoisinant le complexe comptent en effet bon nombre d’araignées, de serpents et de grenouilles avec, en prime, la possibilité d’apercevoir un jaguar.

Bon à savoir...

  • Documents et frais : Passeport régulier, valide pour au moins six mois. Aucun visa. Taxe de départ de 40 $ US, souvent incluse dans le prix du billet d’avion.
  • Électricité : 110V; 60Hz.
  • Argent : 1 $ US = 21,67 L (lempiras)
  • Heure : - 2 heures par rapport­­ au Québec.
  • Période idéale : La saison sèche s’étend du début novembre à la fin avril.
  • Sécurité : Le Lodge et les activités­­ qu’il encadre sont hautement sécuritaires. Faites toutefois preuve d’une prudence accrue sur la côte et sur les îles si vous y allez seul, encore plus dans le reste du pays.
  • Vaccins : Vaccins de base, soit polio/diphtérie/tétanos ainsi qu’hépatite A et B.
  • Transport : Des vols des États-Unis, notamment en provenance de Miami, atterrissent à San Pedro Sula, à environ 2 heures et demie de route d’El Pino.
  • Autres attraits du pays : Les îles de la Baie, notamment Roatán, pour ses plages ainsi­­ que ses superbes sites de plongée; Copán, pour les sculptures finement gravées de ses ruines mayas.