/news/currentevents
Navigation

Une femme kidnappée à Montréal a été sauvée in extremis à Beloeil

Une femme qui avait été enlevée à Montréal a été secourue à Belœil grâce à une intervention policière

Une femme kidnappée à Montréal a été sauvée in extremis à Beloeil
Photo SYLVAIN DENIS, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Dominique Scali et Maxime Deland, Le Journal de Montréal et Agence QMI

Une victime d'enlèvement a eu la vie sauve mardi grâce à des policiers de Belœil qui l'ont retrouvée menottes au poing après avoir pourchassé le véhicule de son présumé ravisseur pour une infraction banale.

«C’est une méchante histoire. En 20 ans de carrière, c’est la première fois que je vois ça», s’est exclamé Yannick Parent, porte-parole de la régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent.

Une femme kidnappée à Montréal a été sauvée in extremis à Beloeil
PHOTO SYLVAIN DENIS, AGENCE QMI

Les deux policiers impliqués étaient loin de se douter qu’ils allaient potentiellement sauver une vie quand leur lecteur de plaques d’immatriculation a détecté un véhicule qui n'était pas en règle.

Ils ont d’abord tenté de l’intercepter, mais le conducteur a plutôt accéléré pour tenter de les semer. Après une courte poursuite policière de 200 mètres, le véhicule en faute a fauché un arbre à la sortie du pont Jordi-Bonet, qui relie Belœil à Mont-Saint-Hilaire.

Une femme kidnappée à Montréal a été sauvée in extremis à Beloeil
Photo Maxime Deland

Menottée au bras de vitesse

C’est alors qu’une jeune femme en état de choc est sortie de la voiture. Elle portait encore des menottes à un poignet. Selon toute vraisemblance, elle avait été menottée au bras de vitesse du véhicule.

Âgée dans la vingtaine, elle se trouvait dans un état qui «nécessitait des soins médicaux» et a été transportée à l’hôpital. «Elle tremblait et avait de la difficulté à marcher», a raconté Marguerite Dallaire, qui travaille en face de l’endroit où la poursuite a pris fin.

Après avoir quitté le motel Mont St. Hilaire, le présumé ravisseur a traversé le pont Jordi Bonet vers Belœil, a fui les policiers et a fauché un arbre avant d’être arrêté.
Photo Maxime Deland
Après avoir quitté le motel Mont St. Hilaire, le présumé ravisseur a traversé le pont Jordi Bonet vers Belœil, a fui les policiers et a fauché un arbre avant d’être arrêté.

Violée dans un motel ?

Selon nos informations, la victime aurait été enlevée par un inconnu lundi soir dans une station de métro de l’est de Montréal.

Elle aurait ensuite été emmenée dans une chambre du Motel Mont St. Hilaire, où elle aurait été violée.

Au moment de mettre sous presse, le suspect arrêté, qui est aussi le conducteur du véhicule, était toujours rencontré par les enquêteurs.

Une femme kidnappée à Montréal a été sauvée in extremis à Beloeil
Photo Maxime Deland

Station de métro

La victime aurait été enlevée dans une station de métro de l’est de Montréal.
 
Motel à Mont-Saint-Hilaire
 
Le présumé ravisseur et sa victime auraient passé la nuit au Motel Mont St. Hilaire.
 
Suspect arrêté à Beloeil
 
Après une courte poursuite, le présumé ravisseur a été arrêté par les policiers parce que son dossier n’était pas en règle.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.