/sports/hockey/canadien
Navigation

[MISE À JOUR] Angela Price, la tendre moitié de Carey

Angela Price.
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Angela Price.

Coup d'oeil sur cet article

Angela Price est une femme occupée. En plus d’être la nouvelle tête d’affiche de la télé-réalité Hockey Wives, elle participe à la collecte de fonds du profit du Club des Petits Déjeuners tout en étant enceinte de 5 mois. D’ailleurs, elle ne regrette absolument pas d’avoir sermonné publiquement les journalistes qui ont annoncé sa grossesse avant qu’elle puisse le faire elle-même.

La femme du gardien de but vedette du Canadien de Montréal emballait des cadeaux aux Promenades St-Bruno avec quatre autres femmes de joueurs samedi midi, au profit du Club des Petits Déjeuners.

Rencontrée entre deux cadeaux et une entrevue pour la deuxième saison de Hockey Wives, Angela Price avoue que sa réprimande envers les journalistes qui ont dévoilé sa grossesse a fait beaucoup réagir, mais elle referait la même chose.

«C’est drôle parce qu’il y a beaucoup de personnes qui m’ont appuyé et beaucoup de gens qui m’ont dit que je n’avais pas le droit de faire ça. En leur parlant, je me suis rendu compte que la plupart des gens qui n’approuvaient pas étaient des hommes où des gens qui n’avaient pas d’enfants. Je ne regrette pas du tout. Si vous parlez de ce qui se passe dans mon utérus, je peux donner toutes les réponses que je veux!», dit-elle avec le sourire.

Étant l’une des femmes de joueurs les plus publiques, c’était presque une responsabilité pour elle de parler du respect de la vie privée. «J’étais dans une position où je me sentais confiante et confortable d’en parler, pour que les gens en soient conscients», explique-t-elle.

Cinq mois

Enceinte de 5 mois, Angela ne l’a pas eu facile en début de grossesse.

«Le premier trimestre était épuisant, j’ai eu des nausées, mais là, c’est beaucoup mieux. Je retrouve mon énergie», souligne-t-elle. Si quand elle rêve la nuit l’enfant est un garçon, elle tient à se garder la surprise du sexe de l’enfant, au désespoir de Carey Price.

Les choses n’ont pas encore vraiment changé dans leur couple, mais la jeune femme remarque quand même un esprit différent.

«C’est peut-être plus mental. Ce n’est plus juste lui et moi, on se sent déjà plus comme une famille », mentionne Angela, racontant qu’au début de sa grossesse, elle ne savait pas de qui Carey parlait quand il lui disait «Vous me manquez vous deux».

Aucun nom n’a été choisi. «De toute façon Carey déteste tous les noms que je propose, mais on y travaille», dit-elle en rigolant.

Le Club des Petits Déjeuners en chiffres

  • Carey et Angela Price sont les ambassadeurs du Club des Petits Déjeuners.
  • Plus de 350 bénévoles donnent de leur temps dans la campagne «emballage cadeaux».
  • Cette campagne au profit du Club des Petits Déjeuners se déroule dans les centres d’achats Fairview Pointe-Claire, jusqu’au 24 décembre. Tout l’argent amassé s’en va à l’organisme.
  • L’an passé, 55 000 $ ont été amassés grâce à cette initiative.
  • 27 millions de petits déjeuners servis grâce au Club des Petits Déjeuners.
  • 1 enfant sur 7 risque d’arriver à l’école sans avoir mangé. Ceci représente 1,15 million de jeunes.