/news/health
Navigation

Campagne web pour une assurance médicaments publique à 100%

Jacques BenoÎt, Coordonnateur
Photo courtoisie Jacques BenoÎt, Coordonnateur

Coup d'oeil sur cet article

La Coalition Solidarité Santé lance aujourd’hui la campagne web «Le remède aux coupures: ça existe!» en faveur d’une assurance médicaments publique à 100 %.

L’organisme vise à recevoir l’appui d’au moins 10 000 Québécois qui sont invités à faire parvenir une lettre en ligne à leur député. Chacun des messages sera également acheminé aux ministres Gaétan Barrette, Martin Coiteux et Carlos Leitao.

«On ne comprend pas que la rigueur budgétaire ne s’applique pas à la plus grosse dépense du système public de santé. Sachant qu’on paie 30 % plus cher nos médicaments que dans les autres pays développés, un régime 100 % public nous permettrait d’économiser de 1 à 2 milliards de dollars», soutient le coordonnateur de la Coalition Solidarité Santé, Jacques Benoît.

À l’heure actuelle, deux clients qui entrent dans la même pharmacie pour les mêmes médicaments peuvent ressortir avec deux factures différentes, selon qu’ils sont assurés au public ou au privé, fait-il ressortir.

« Primes réduites »

Les primes annuelles payées par les assurés des régimes privés se situent entre 650 $ et 1500 $ par an, par personne, selon M. Benoît. Environ 80 % de ce montant serait consacré aux médicaments. Un régime 100 % public ferait en sorte de réduire ces primes, avance M. Benoît.

Une étude de la firme Daméco montre qu’une assurance médicaments entièrement publique permettrait de retourner plus de 330 millions $ par an dans les poches des consommateurs québécois, souligne-t-il.

Marc-André Gagnon, professeur et chercheur à l’Université Carleton, croit quant à lui que le Québec aurait pu économiser 828 millions $ en 2014 avec un régime d’assurance médicaments public à 100 %. à

D’autres études font état d’économies entre 1 et 3 milliards, dit M. Benoît.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.