/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Une danseuse québécoise au Victoria’s Secret Fashion Show

US-2015-VICTORIA'S-SECRET-FASHION-SHOW---SHOW
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Aglaë Kounkou, une danseuse québécoise, a chauffé la passerelle du Victoria’s Secret Fashion Show, diffusé mardi soir sur les ondes de CBS. Elle était l’une des danseuses qui accompagnaient Selena Gomez sur scène, sur les chansons «Hands To Myself» et «Me & My Girls».

Des millions de téléspectateurs ont regardé les 44 «anges» défiler les nouvelles collections de la marque de lingerie Victoria’s Secret. The Weeknd, Ellie Goulding et Selena Gomez étaient les artistes invités. Cette dernière a eu droit à une troupe de danseuses, et l’une d’entre elles s’appelle Aglaë Kounkou, a 23 ans, et vient de Montréal.

La jeune femme s’est réveillée mercredi matin à Los Angeles, là où elle habite depuis deux ans, avec énormément de messages de félicitations. Jointe au téléphone, elle se souvient encore du sentiment qu’elle a eu quand Jermaine Browne, le directeur artistique et chorégraphe du défilé Victoria’s Secret, lui a annoncé qu’il la voulait dans le numéro.

«Comme on dit en québécois, j’ai capoté. Je l’ai dit à toute ma famille. J’ai rencontré Jermaine en 2012. C’est devenu un peu mon mentor avec le temps. Parce que je le connais bien, il m’a écrit un mois à l’avance. (...) Je n’ai pas eu à faire les auditions, j’étais sans mot», dit-elle, un sourire dans la voix.

«La plupart du temps (pour le défilé de Victoria’s Secret), ils veulent des filles grandes, et je fais 5p3. Mais étant donné que Selena est petite, ça fonctionnait. C’est pour ça que je l’ai eu», ajoute-t-elle, avouant s’être sentie un peu petite parmi toutes ces mannequins.

Bon stress

Le Victoria’s Secret Fashion show est une machine bien huilée, mais en même temps, c’est un événement énorme.

«C’était la première fois que je faisais une performance de ce genre-là. Oui, il y a un stress. Le stress de savoir qu’il y a beaucoup de célébrités dans la salle, que c’est écouté par des millions de personnes. Mais c’est un bon stress», mentionne celle qui a dansé dans le vidéoclip de la chanson «This Is How We Do», de Katy Perry.

Si la chorégraphie a été répétée plusieurs fois en studio avec Browne et les autres danseuses, faire le numéro sur une passerelle est complètement différent. Pendant 4 jours et 8h par jour, en talons hauts, elles ont répété et répété les enchaînements.

«Il y a des caméras, des ballons, des mannequins, Selena. La chorégraphie a changé jusqu’à la dernière minute. C’était un travail d’équipe», mentionne la jeune femme.

Aglaë danse professionnellement depuis qu’elle a 18 ans. Elle a déjà travaillé sur d’énormes projets. Elle était de la dernière tournée américaine de Chris Brown et a fait de la promotion avec Carly Rea Jepsen et Hilary Duff.

Son rêve? Partir en tournée avec Katy Perry avec qui elle a déjà travaillé sur un vidéoclip. «Je l’apprécie beaucoup, j’aime ce qu’elle fait, j’aime son concept un peu bonbon. C’est une artiste qui prend soin de son équipe et de ses danseurs», explique-t-elle.

D’ici là, elle revient à Montréal pour les Fêtes, repart à Los Angeles en janvier, et est en attente des nouvelles dates de la tournée australienne de Chris Brown qui a été repoussée.